Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil: la demande de prison préventive pour Lula n'a pas de fondement légal

11 Mars 2016, 18:04pm

Publié par Bolivar Infos

Resumen Latinoamericano/ 10 mars 2016.-

traduction Françoise Lopez

L'ex président affirma qu'il est persécuté par le Ministère Public.

Le Ministère Public de Sao Paulo a demandé la prison préventive pour l'ex président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva, accusé de blanchiment d'argent présumé.

La demande du procureur Cássio Conserino du Ministère Public de Sao Paulo de la prison préventive pour Luiz Inácio Lula da Silva n'a pas de fondement réel et montre clairement sa partialité et son intention de porter atteinte à l'image de l'ex président brésilien à des fins politiques, signale un communiqué publié par l'Institut Lula.

"Le procureur qui a anticipé sa décision de dénoncer Luiz Inácio Lula da Silva avant de l'avoir entendu a donné une autre preuve de partialité en demandant sa détention provisoire", a indiqué l'Institut Lula.

Le Bureau du Procureur de Sao Paulo accuse Lula et son épouse, Marisa Letícia Lula da Silva, d'être propriétaires d'un appartement luxueux de 3 étages sur la plage de Guarujá sur le littoral de Sao Paulo, qui est au nom de l'entreprise de construction OAS. Cependant, l'ex président a nié cette accusation à plusieurs occasions.

L'Institut Lula a indiqué que e 30 janvier dernier ont été publiés tous les documents concernant la parcelle de l'Immeuble Solaris qui démontrent que Lula et sa famille n'ont jamais eu d'appartement à Guarujá.

Malgré cela, "le procureur qui a anticipé sa décision de dénoncer Luiz Inácio Lula da Silva avant de l'avoir entendu a donné une autre preuve de partialité en demandant sa détention provisoire".

"L'ex président Lula da Silva a déjà démenti ces accusations plusieurs fois devant les autorités et dans ses discours. Il n'est propriétaire ni d'un triplex à Guarujá ni d'une hacienda à Atibaia et il n'a rien fait d'illégal", rapporte le communiqué.

Les buts cachés de l'accusation contre Lula da Silva

Le Ministère Public de Sao Paulo a présenté des charges contre l'ex président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva, pour blanchiment d'argent présumé.

L'ex président a été dénoncé pour "avoir caché son patrimoine, blanchiment d'argent" en relation avec entreprise pétrolière d'Etat Petrobras. Da Silva a rejeté l'accusation du Bureau du Procureur Sao Paulo et a déclaré qu'elle faisait partie d'un plan médiatique contre lui.

"Il n'y a rien de nouveau dans la dénonciation du Ministère Public de Sao Paulo qui n'ait déjà anticipé dans la revue Veja du 22 janvier le procureur Cassio Conserino”, a déclaré dans un communiqué l'Institut Lula.

Les accusations contre Lula repésentent, selon des analystes politiques, un nouvel obstacle du Bureau du Procureur du Brésil pour éviter que l'ex président présente sa candidature aux prochaines élections présidentielles de 2018.

Source en espagnol:

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/03/10/brasil-solicitud-de-prision-preventiva-contra-lula-no-tiene-base-legal/

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/03/bresil-la-demande-de-prison-preventive-pour-lula-n-a-pas-de-fondement-legal.html