Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Venezuela préside le Comité de décolonisation de l'ONU

Publié le par Bolivar Infos

Par Guillermo Alvarado (RHC)

La nouvelle n'a pas trop attiré l'attention des médias: le Venezuela présidera, en 2016, le Comité de Décolonisation de l'Organisation des Nations Unies. Ce comité a été créé en 1961 dans le but de contribuer à éradiquer ce fléau dont, incroyablement, , de nombreux pays souffrent encore de nos jours.

Lorsque l'ONU a été fondée en 1945, il y avait au total 80 territoires sous domination coloniale. Presque un tiers de la population mondiale, soit 750 millions d'êtres humains y vivaient.

À l'heure actuelle, 18 territoires, y compris Porto Rico ne jouissent pas de leur indépendance et souveraineté pleines.

Dans le cas de Porto Rico, il a le statut de “territoire librement associé” des États-Unis, une façon masquée de domination coloniale.

Après avoir connu la désignation du Venezuela à la tête de cette importante instance, l'ambassadeur de la République Bolivarienne auprès de l'ONU, Rafael Ramírez, a assuré que son pays assumera le défi de la lutte contre le colonialisme, avec l'esprit d'Hugo Chávez et du Libérateur Simón Bolívar, deux symboles de l'indépendance et de la liberté.

Rafael Ramirez a regretté la persistance du colonialisme, qui est une violation ouverte des principes d'autodétermination et de souveraineté des peuples, une tâche sur la conscience de l'Humanité.

Justement le 27 février, nous avons commémoré le 40è anniversaire de la proclamation de la République Arabe Saharaouie Démocratique, dont la majorité du territoire est occupé par le Maroc.

Sous le joug colonial d'Espagne pendant plus d'un siècle, elle a été même transformée en province espagnole à partir de 1957, le Sahara Occidental est passé sous la tutelle du Maroc en 1979, une fois que la Mauritanie a renoncé à la partie dont elle s'était appropriée après le retrait de l'Espagne de cette région du Nord d'Afrique en 1976.

Le Front Polisario, organisation qui dirige la lutte pour la souveraineté de la République Arabe Saharaoui, a fait savoir que 84 pays reconnaissent l'indépendance de ce territoire.

Dans notre continent, en plus de Porto Rico, un autre cas difficile est celui des îles Malouines, un archipel qui fait partie de l'Argentine, mais qui est occupé par le Royaume Uni depuis le 2 janvier 1833, lorsque la frégate britannique HMS Clío y a débarqué ses troupes et a pris possession de ce territoire.

En avril 1982 les forces armées argentines ont entrepris une guerre pour récupérer les Malouines. Le Royaume Uni a fait un usage disproportionné de la force et les États-Unis ont trahi la lettre et le peu d'esprit du Traité Inter-américain d'Assistance Réciproque en se mettant du côté de la puissance coloniale extra continentale et en favorisant la défaite d'un pays latino-américain

La présidence vénézuélienne du Comité de Décolonisation de l'ONU donne de nouveaux espoirs aux peuples qui vivent sous l'occupation étrangère et à tous ceux qui s'efforcent d'atteindre les idéaux de la pleine égalité des droits et la construction d'un modèle de cohabitation internationale où priment la justice et la solidarité sans réserves.

Edité par Tania Hernández

http://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/85675-le-venezuela-preside-le-comite-de-decolonisation-de-l'onu