Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela: Communiqué du Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures sur la prorogation du Décret d'Obama

Publié le par Bolivar Infos

La République bolivarienne du Venezuela rejette énergiquement la réitération de l’Ordre exécutif signé par le Président des Etats-Unis d’Amérique, Barack Hussein Obama, qui de façon inexplicable, persiste à déclarer que le Venezuela est une menace inusuelle et extraordinaire pour la sécurité nationale des Etats-Unis et sa politique extérieures.

L’unilatéralisme et l’extraterritorialité pratiqués constamment dans le monde par le Gouvernement des Etats-Unis constituent une violation flagrante des principes et des objectifs de la Charte des Nations Unies, ainsi que de l’état de droit international, et menace la vigueur du multilatéralisme et des mécanismes de protection et de garantie des principes de non ingérence dans les affaires intérieures et d’égalité souveraine des Etats.

La République bolivarienne du Venezuela condamne l’application du principe de deux poids deux mesures par les Etats-Unis, qui étant un des pays où la violation des droits de l’homme est une politique d’Etat et qui pratique un bellicisme extrême dans des régions entières du monde, refusant l’accès massif des peuples aux droits de l’homme, prétend donner à d’autres pays des leçons de ce à quoi il manquen intentionnellement pour justifier ainsi son interventionnisme.

Le Venezuela dénonce devant la communauté internationale cette agression qui incite les facteurs anti-démocratique et violents de l’opposition vénézuélienne à attenter contre l’institutionnalité vénézuélienne et ses autorités légitimes et constitutionnelles.

Le gouvernement des Etats-Unis, donnant une nouvelle preuve de son arrogance, n’a pas entendu l’appel des peuples du monde et de la communauté internationale, exprimés dans les déclarations de l’UNASUR, de l’ALBA, de PETROCARIBE, de MNOAL, DU G77 plus la Chine et de la CELAC, qui ont explicitement exigé la dérogation et le non renouvellement de cet Ordre Exécutif insolite.

En conséquence, le Gouvernement vénézuélien a décidé de soumettre à une révision intégrale ses relations avec les Etats-Unis d’Amérique. De notre sol sacré est parti une poignée d’hommes pour conquérir la liberté et l’indépendance d’une grande partie du continent américain. Deux cents ans après cette geste émancipatrice, Hugo Chávez revendiqua notre droit à être libres et souverains. Le Venezuela, ses femmes et ses hommes, adhèrent à la phrase visionnaire de Simón Bolívar, le Père de la Patrie:

« Les Etats-Unis semblent voués par la providence à semer la misère dans l’Amérique au nom de la liberté ».