Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela: La droite utilise le Parlement pour faire un coup d'Etat

12 Mars 2016, 16:53pm

Publié par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez

Caracas, 11 Mars AVN.- Depuis que la droite a obtenu la majorité occasionnelle à l'Assemblée Nationale (AN) après les élections du 6 décembre dernier, elle a utilisé le Parlement pour approuver des lois à l'écart des intérêts du peuple, agir hors de la Constitution Nationale et faire un Coup d'Etat contre le mandat légitime du président de la République Nicolás Maduro.

La loi la plus récente est la loi intitulée Loi Organique sur les Referendum, approuvée en première discussion lors de a session ordinaire de ce jeudi pour autoriser les "signatures plates" au cas où ils activeraient le referendum contre le président Maduro qui exige 20% du corps électoral.

La proposition de loi, dans son article 36, mentionne le l'estimation et non la vérification des signatures des électeurs comme le stipule actuellement la loi à ce sujet.

En ce sens, le député du Bloc de la Patrie à l' Assemblée Nationale Elías Jaua a dénocné le fait que le but de Loi Organique sur les Referendum est d'éluder la volonté populaire par la collecte de signatures frauduleuses, "plates".

"Il s'agit d'une tentative pour tromper la volonté souveraine d'un peuple, il s'agit d'une tentative pour détourner un instrument sacré consacré dans notre Constitution de 1999 comme le referendum populaire et le remplacer par des signatures clandestines qui ne vont pas être vérifiées et qui vont simplement être présentées à l'organe électoral par les partis intéressés par l'organisation du referendum.

De même, il a déclaré que la droite prétend utiliser les liste de personnel d'entreprises privées comme Polar, Banesco et Banco Mercantil pour les inclure en tant que signatures en faveur d'un éventuel referendum.

"La fraude est déjà planifiée à travers les grandes entreprises qui dépassent les mille travailleurs et travailleuses comme les Entreprises Polar, Banesco, Mercantil, entre autres importantes entreprises qui sont déjà d'accord pour transférer leurs listes de personnel aux personnels itinérants qu'ils prétendent autoriser autoriser avec cette loi parce qu'ils ont peur de la véritable expression du peuple, parce qu'ils ont peur que le peuple se manifeste librement comme il l'a toujours fait".

Vendredi, le député révolutionnaire Darío Vivas a signalé que cette proposition de loi va contre la Constitution. "C'est de la manipulation et du manque de respect (...) Ils ne reconnaissent pas les institutions de l'Etat vénézuélien et cela t'indique que la voie qu'ils prennent, tout ce qu'ils ont envisagé, est hors de la Constitution".

En seulement 3 mois d'action législative, la droite a approuvé un ensemble de lois qui font partie de son plan de déstabilisation et de coup d'Etat. Parmi celles-ci, se trouvent des lois qui cherchent à privatiser la Mission Logement et les entreprises publiques récupérées par l'Etat. On trouve aussi la loi qu'ils ont intitulée loi "d'amnistie" dans le but d'absoudre et de faire sortir de prison les responsables de l'affaiblissement des droits de l'homme, des morts violentes et autres dommages provoqués à des fins politiques sur lesquels il y a eu une enquête, qui ont été jugés et condmanés ar le Pouvoir Judiciaire de la nation dpeuis 1999.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/derecha-utiliza-parlamento-nacional-como-v%C3%ADa-para-ejecutar-golpe-estado

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/03/venezuela-la-droite-utilise-le-parlement-pour-faire-un-coup-d-etat.html