Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela: Le Venezuela retire son chargé d'affaires à Washington et lance une offensive diplomatique

Publié le par Bolivar Infos

Cubadebate, 9 mars 2016

traduction Françoise Lopez

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, a annoncé aujourd'hui le retrait du chargé d'affaires de l'ambassade du Venezuela aux Etats-Unis, Maximilien Arveláiz, après qu'il ait attendu 18 mois la réponse de consentement de Washington.

"J'ai pris la décision, après 18 mois, de retirer notre ambassadeur qui est venu tenir le rôle de chargé d'affaires à Washington... S'ils ne veulent rien avec nous, le Venezuela retire son ambassadeur", a déclaré Maduro lors d'une cérémonie au Panthéon National de la capitale.

Cette annonce répond essentiellement à la décision de son homologue états-unien Barack Obama, de proroger pour un an le décret Exécutif 13692 qui considère le Venezuela comme "une menace" pour la sécurité de Washington.

En ce sens, Maduro a à nouveau condamné cet ordre exécutif qui aujourd'hui, a un an depuis sa première promulgation le 9 mars 2015 tout en assurant que son pair nord-américain " a eu des opportunités" pour rectifier son attitude envers le Venezuela.

De même, il a donné des instructions à la ministre des Relations Extérieures, Delcy Rodríguez, pour défendre les raisons du Venezuela au sujet de ce décret dans le domaine international et diplomatique.

Après cette annonce, le gouvernement de Caracas a condamné le fait que l'administration nord-américaine ait renouvelé cet ordre exécutif au mépris du large rejet international que celui-ci a reçu en étant remis en question par des blocs comme le Mouvement des Pays Non-alignés (MNOAL) et le G77+la Chine. "Jamais personne, depuis les Etats-Unis, n'avait commis la plaisanterie de qualifier cette patrie sacrée de menace", a déclaré le président sud-américain tout en qualifiant l'Etat nord-américain d'"empire interventionniste et assassin".

De la même façon, le chef de l'Etat a assuré que les secteurs qui soutiennent son gouvernement sortiraient défendre leur pays si une éventuelle agression violente est menée contre le Venezuela. La décision du président Obama de proroger pour un an l'ordre exécutif contre cette nation sud-américaine a été prise au Sénat nord-américain d'où il a signalé que la situation concernant les droits de l'homme au Venezuela "ne s'est pas améliorée".

Le décret envisage une soi-disant détérioration des droits de l'homme dans la nation latine, des faits de corruption et une soi-disant persécution des leaders politiques d'opposition, ce à quoi le gouvernement vénézuélien a répondu qu'il n'y a pas de pays au monde qui viole plus les droits que les Etats-Unis.

(Avec des informations de Xinhua)

Source en espagnol:

http://www.cubadebate.cu/noticias/2016/03/09/venezuela-retira-a-su-encargado-de-negocios-en-washington-y-lanza-ofensiva-diplomatica/#.VuEoH4RQkRE

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/03/venezuela-le-venezuela-retire-son-charge-d-affaires-a-washington-et-lance-une-offensive-diplomatique.html