Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argentine : Un autre fonds vautour réclame des millions

27 Avril 2016, 17:26pm

Publié par Bolivar Infos

Cubadebate, 26 avril 2016

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Même si les 2 principaux groupes de capitaux qui étaient en litige avec l' Argentine, NML et Aurelius ont confirmé que le gouvernement de Mauricio Macri leur a payé ce qui avait été décidé, mardi est apparu un autre fonds vautour qui réclame des millions au pays sud-américain.

Il s'agit de l'investisseur Mohammad Ladjevardian, patron d'un groupe financier à Houston, Texas, qui a acheté des bons de la dette argentine en cessation de paiement en 2002 et qui exige maintenant le paiement de 4 500 millions de dollars.

Ce montant n'est pas compris dans ce que le gouvernement du président Mauricio Macri s'est engagé à payer dans les accords signés en février qu'il a déjà commencé à honorer.

Ladjevardian a refusé d'entrer dans les échanges de 2005 et de 2010 et a prévenu qu'il serait le premier à entrer en conflit avec le pays contre l'accord signé par l’administration Macri avec le reste des vautours.

La veille, l'entrepreneur a rendu effective son annonce en appelant le juge Thomas Griesa et en lui demandant de bloquer l'argent que le gouvernement argentin percevrait en plus avec les nouveaux bons de la dette de la semaine dernière.

Maintenant, Griesa devra dire s'il accepte ou rejette la requête. Cependant, Ladjevardian, qui dépend de cette résolution, peut recourir à la Cour d'Appel.

Cette information circule après qu'on ait appris que NML Capitals, de Paul Singer, et Aurelius, de Mark Brodsky ont reçu les 5 150 millions de dollars plus tous les avoirs de leurs cabinets d'avocats respectifs que leur a viré la Maison Rose.

Selon Ámbito Financiero, les représentants légaux de Singer et Brodsky ont présenté la veille devant le tribunal de Griesa les écrits confirmant le recouvrement et ont demandé au magistrat de désactiver toutes les réclamations qui ont été faites pendant ce long différend.

Il sont aussi promis de s'abstenir de faire des demandes dans l'avenir au moins pour ces bons, ajoute la publication.

Singer, le plus emblématique des vautours, s'est assuré ainsi le recouvrement de 4 500 millions de dollars tandis que Brodsky a emporté 650 millions plus tout ce qui a été payé à ses groupes d'avocats.

L'administration Macri espérait que NML et Aurelius ouvrirait la voie aux autres détenteurs de bons et que ceux-ci renonceraient aussi à engager de futurs litiges contre l'Argentine.

Mais l'apparition de Ladjevardian avec sa réclamation complique la situation pour le gouvernement argentin.

93% des détenteurs de bons argentins sont entrés dans les accords de restructuration de la dette de 2005 et de 2010 sous les gouvernements de Néstor Kirchner et de Cristina Fernández tandis que les 7% restants ont opté pour entrer en conflit pour s'assurer de plus gros bénéfices.

L'administration Macri a cédé à ces réclamations et décidé de les payer à un groupe d'entre eux qui ont reçu une proposition généreuse. Ceux-ci représentent 5% de cepetit groupe de demandeurs mais le reste demeure intransigeant.

(avec des informations de Prensa Latina)

Source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2016/04/26/otro-fondo-buitre-le-reclama-millones-a-argentina/#.VyBmcYSGcRE

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/04/argentine-un-autre-fonds-vautour-reclame-des-millions.html