Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil: Le Brésil pourrait avoir le président le plus corrompu

18 Avril 2016, 15:17pm

Publié par Bolivar Infos

Resumen Latinoamericano y del Tercer Mundo, 17 avril 2016

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Suite à l'approbation de l'impeachment (de Dilma Rousseff), Eduardo Cunha pourrait devenir le président du Brésil pour au moins 90 jours. Cunha est le "grand paradoxe" du Brésil : il est impliqué dans l'opération Lava Jato, a 4 comptes secrets à la Banque Julius Bär de Genève en Suisse et apparaît dans les "Papiers de Panama" en tant que propriétaire de plusieurs sociétés offshore.

Agence Spoutnik

Mais ce n'est pas tout. Selon le correspondant de Spoutnik au Brésil Eduardo Sotos, celui qui est aussi président de la Chambre des Députés est impliqué dans une procédure au Conseil d'Ethique de cette Chambre pour en finir avec son mandat. Cependant, il a continué à faire traîner de telle manière qu'il semble que ce processus est destiné à l'échec.

Eduarto Sotos explique que bien que Cunha soit accusé, bien qu'on sache que c'est probablement l'homme politique le plus corrompu du Brésil, il a continué à ralentir les attaques contre lui et si tout continue comme il semble, il pourrait même en venir à assumer la présidence du Gouvernement temporairement pendant 90jours.

Comment cela serait-il possible? Si l'impeachment de Dilma Rousseff devient effectif, Michel Temer devrait assumer la présidence mais le Tribunal Suprême brésilien a ordonné l'ouverture d'un processus d'impeachment contre Temer identique à celui de Rousseff entendu qu'étant le vice-président, il avait signé exactement les mêmes décrets que Rousseff et par conséquent a aussi commis un délit fiscal.

Par conséquent, dans ce cas, si on applique l'impeachment à Rousseff, on finira par applique l'impeachment à Temer, ce qui débouchera sur l'ascension d'Eduardo Cunha à la présidence du Brésil au moins pendant 90 jours.

La 28° phase de l'opération Lava Jato démontre qu'il y a des paiements de pots de vin à plusieurs députés pour déclarer dans les commissions quelque chose qui se serait déduit des votes à la Chambre des Députés. ainsi, au Brésil, on a déjà parlé du fait qu'il y a beaucoup de mallettes qui voyagent vers Brasilia

Eduardo Sotos explique qu'au Brésil, il y a une très grande volatilité politique même dans les partis qui ont des secteurs en faveur de Rousseff et d'autres contre. Il en résulte qu'à quelques jours du vote sur l'impeachment, il est impossible de pressentir son résultat.

Enfin, le correspondant de Spoutnik signale que face à d'hypothétiques élections, l'ex président Luis Inacio Lula Da Silva a de fortes chances de revenir au fauteuil présidentiel.

Source en espagnol:

Resumen Latinoamericano y del Tercer Mundo 17 avril 2016

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/04/bresil-le-bresil-pourrait-avoir-le-president-le-plus-corrompu.html