Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Argentine : Macri mettra son veto à la loi anti-licenciements

11 Mai 2016, 11:08am

Publié par Bolivar Infos

Resumen Latinoamericano, 10 mai 2016

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Le chef de Cabinet Marcos Peña et le ministre de l'Intérieur Rogelio Frigerio ont affirmé que le président Mauricio Macri mettra son veto à la loi anti-licenciements si elle est approuvée à la Chambre des Députés. « Si elle sort comme elle est, on va vers un veto, c'est clair », a dit Peña.

« Le président a été clair dès le premier jour. C'est une loi qui n'aide pas les travailleurs, elle va à l'encontre des objectifs envisagés », a-t-il insisté et il a ajouté qu'il attend qu'à la Chambre des Députés « s'ouvre un espace de réflexion pour modifier l'initiative qui a obtenu une demi-sanction au Sénat.

Pour sa part, Frigerio a considéré que le projet qui est débattu à la Chambre des Députés « est une loi inefficace » et il a ajouté que « le Président est où il est pour faire ce qu'il doit selon sa conscience et non pour être bien ni pour opter pour des mesures démagogiques ».

Peña a souligné dans des déclarations à Radio Mitre « très courageux » l'engagement signé hier par des secteurs du patronat pour conserver leur personnel pendant 90 jours et a remarqué que les dirigeants ont dit : « Nous allons donner un coup de collier, nous voulons provoquer un processus d'emploi et de croissance ».

Consulté sur le fait de savoir si, avec la signature d'hier, le gouvernement admet la situation d'urgence concernant le travail qu'il venait de nier, Peña a répondu que le document « est fait pour donner de meilleures garanties aux secteurs syndicaux qui ont demandé un engagement ». Enfin, le chef de Cabinet a réaffirmé qu'il « n'y a aucun indice statistique ni dans la rue qui indique qu'on est dans une situation de licenciements massifs ».

Frigerio, quant à lui, a déclaré à Radio La Red que la situation du travail se résoudra « à partir de al confiance » et « des investissements étrangers ». Consulté sur la position officielle au cas où le Front Rénovateur de Sergio Massa voterait la loi anti-licenciements, Frigerio a répondu : « Nous croyons que ce n'est pas le chemin ».

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/05/10/desde-el-gobierno-ratificaron-que-el-presidente-mauricio-macri-vetara-la-ley-antidespidos-si-es-aprobada-en-el-congreso/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/05/argentine-macri-mettra-son-veto-a-la-loi-anti-licenciements.html