Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil : La Centrale Unique des Travailleurs ne reconnaît pas le gouvernement de Temer

17 Mai 2016, 17:53pm

Publié par Bolivar Infos

Resumen Latinoamericano/ 16 mai 2016.-

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

La Centrale Unique des Travailleurs du Brésil (CUT), la plus importante du pays, a annoncé qu'elle ne répondra pas à la convocation faite aux leaders syndicaux par le président par interim Michel Temer. C'est ce qu'a annoncé Vagner Freitas, le président de la plus importante centrale du pays à quelques heures de la convocation de Temer pour aborder la réforme du système des retraites et des pensions.

« La CUT ne reconnaît pas des putschistes comme des gouvernants et c'est pour cela qu'elle n'ira pas à a réunion que Michel a organisée avec les centrales syndicales », a dit Freitas dans un communiqué. Selon le leader syndical, le gouvernement par interim de Michel Temer « prétend faire reculer les conquêtes » de la classe ouvrière et à cause de cela, « la lutte se fera dans la rue et sur les lieux de travail ».

« La classe ouvrière est la principale victime du coup d'Etat et pour cette raison, la CUT exige le retour de l'Etat de Droit et de la présidente Dilma, légitimement élue avec plus de 54 millions de voix.

La centrale Fuerza Sindical de centre droit, bras du parti Solidaridad, du député Paulo Pereira, elle, assistera à cette rencontre. Elle a été l'un des principaux organisateurs du procès politique contre Dilma Rousseff pour soutenir le président suspendu de la Chambre des Députés Eduardo Cunha et le candidat de l'opposition battu en 2014, Aecio Neves, aujourd'hui associé de Temer.

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/05/16/la-central-unica-de-trabajadores-de-brasil-rechazo-asistir-a-una-reunion-con-el-presidente-interino-michel-temer-la-cut-no-reconoce-a-golpistas-como-gobernantes/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/05/bresil-la-centrale-unique-des-travailleurs-ne-reconna-t-pas-le-gouvernement-de-temer.html