Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil : Le FMI fait l'éloge des mesures néo-libérales du gouvernement par interim

21 Mai 2016, 17:51pm

Publié par Bolivar Infos

Telelsur, 19 mai 2016 –

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Pour le FMI, les réformes économiques que conduit le Gouvernement par interim de Temer garantissent le retour des investissements étrangers au Brésil.

Le Fonds Monétaire International (FMI) a salué ce jeudi les mesures économiques néo-libérales appliquées par le Gouvernement du président par interim du Brésil Michel Temer pour « stabiliser » la trajectoire de la dette dans des moments « difficiles » pour le pays.

Pour le porte-parole du FMI, Gerry Rice, le travail que dirige Temer pour libérer le pays de la soi-disant dette qu'ont contractée les Gouvernements de Luiz Inácio Lula da Silva et de Dilma Rousseff, confirme l'intérêt de son gouvernement pour conserver de bonnes relations avec l'institution qu'il représente.

« Bien entendu, nous attendons que les réformes économiques les plus nécessaires puissent être appliquées rapidement pour aider le Brésil à surmonter le contexte actuel difficile », a dit le fonctionnaire lors d'une conférence de presse donnée à Washington (capitale des Etats Unis).

Cependant, Rice a ignoré les réussites sociales en matière de santé, de sport, de logement et d'éducation obtenues sous les Gouvernements socialistes de Lula et de Dilma et n'a pas mentionné la suspension arbitraire et illégale de la chef de l'Etat à l'aide d'un procès politique.

Nous croyons que les annonces faites par le ministre des Finances Henrique Meirelles ont été positives pour le pays », a dit le fonctionnaire à propos des mesures économqiues annoncées par le Gouvernement par interim du Brésil.

A son avis, le Brésil devra renforcer son cadre macro-économique pour garantir le retour de la confiance et les investissements internationaux. « Nous souhaitons la bienvenue à l'insistance du ministre Meirelles sur la nécessité de stabiliser la trajectoire de la dette et de préserver le système de sécurité sociale par des réformes qui assurent sa soutenabilité financière à long terme », a-t-il noté.

Le 12 mai 2016, Michel Temer a pris la présidence du Brésil par interim lors d'une cérémonie privée célébrée au siège du Parti du Mouvement Démocratique Brésilien (PMDB) où il a promis des changements dans l'économie, essentiellement concernant le renforcement du secteur privé.

Pendant sa première intervention en tant que président par interim, il a souligné que l'une des principales mesures sera de « restaurer » l'économie du Brésil par des accords avec le secteur privé. « le Gouvernement ne peut pas supporter toutes les demandes d'un peuple, on a besoin de l'investissement privé et c'est ce que je ferai », a-t-il assuré.

L'homme politique, accusé de corruption, a souligné qu'il conservera les programmes sociaux mis en route par la présidente du Brésil Dilma Rousseff. Cependant, son projet de Gouvernement orienté vers la privatisation contraste avec ses déclarations.

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/FMI-saluda-medidas-neoliberales-del-Gobierno-interino-de-Brasil-20160519-0050.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/05/bresil-le-fmi-fait-l-eloge-des-mesures-neo-liberales-du-gouvernement-par-interim.html