Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela-Colombie : Réouverture de la frontière

17 Juillet 2016, 15:44pm

Publié par Bolivar Infos

Telesur, 16 juillet 2016

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Ce dimanche, on permettra à nouveau le passage temporaire de la frontière avec la Colombie pour les Vénézuéliens qui souhaitent acheter des aliments dans le pays voisin.

C'est ce qu'a indiqué le gouverneur de l'état de Táchira José Vielma Mora qui a souligné : « Nous n'allons mettre aucun piège, aucun problème. Celui qui voudrait passer, va passer. »

Vielma Mora a nié qu'il s'agisse d'un « corridor humanitaire » et a dénoncé le fait qu'il existe des groupes organisés, dans différents états vénézuéliens, qui encouragent sur les réseaux sociaux des plans pour passer la frontière le dimanche ».

« C'est comme un tour et l'opposition est derrière ces opérations qui sont un show », a déclaré le gouverneur.

Le président Nicolás Maduro a autorisé le passage dimanche dernier après que le 5 juillet, quelques 500 femmes aient forcé le passage en brisant un cordon de police pour acheter à Cúcuta des produits comme du riz, de la farine ou du papier hygiénique.

C'est pourquoi Vielma Mora a évoqué la possibilité de répéter cette mesure. Dimanche dernier, selon les autorités colombiennes, quelques 35 000 Vénézuéliens ont passé à pied la frontière vers la ville de Cúcuta pour acheter des aliments et des produits de base.

Le gouverneur a réaffirmé que le 4 août, il y aura une réunion entre les chancelières de Colombie María Ángela Holguín et du Venezuela, Delcy Rodríguez pour discuter de l'éventuelle réouverture de la frontière. Cette rencontre pourrait avoir lieu en territoire vénézuélien.

La Chancellerie colombienne, en coordination avec les autorités locales et régionales aménageront sur les ponts internationaux Simón Bolívar et Francisco de Paula Santander, dans le Nord de Santander, le déplacement de la population ce dimanche 17 juillet entre 6 H du matin et 9 H du soir.

Le but de ces journées est de soutenir de façon solidaire la population qui demande l'entrée temporaire en territoire colombien, de coopérer sur les sujets qui ont une influence positive sur la zone frontière et d'avancer vers une ouverture sûre et soutenable de celle-ci.

Les autorités migratoires colombiennes exigeront une pièce d'identité qui peut être la carte d'identité, la carte de citoyen ou le passeport colombien ou vénézuélien.

Le contexte

Le mardi 5 juillet, quelques 500 femmes vénézuéliennes ont passé de force la frontière sur le Pont International vers Cúcuta dans l'intention supposée de s'approvisionner en aliments. Cependant, le Gouvernement Bolivarien a dénoncé le fait que cette action a été planifiée par les partis d'extrême droite Voluntad Popular, Primero Justicia, Acción Democrática et Copei pour provoquer le chaos et attirer l'attention du monde entier.

Le gouverneur de l'état de Táchira José Vielma Mora a assuré que ça n'a pas été quelque chose de spontané et que les organisations politiques ont financé le déplacement des citoyennes en territoire colombien pour créer un schéma médiatique dûment planifié.

Le président Nicolás Maduro a fermé la frontière avec la Colombie après l'attaque paramilitaire contre des soldats des Forces Armées Nationales Bolivariennes (FANB) dans la ville de San Antonio del Táchira le 19 août dernier.

La frontière terrestre entre les 2 pays, qui mesure plus de 2 000 km, a aussi été fermée il y a plus de 10 mois sur ordre du président Nicolás Maduro à cause de la contrebande d'extraction et de combustible, des disparitions forcées, des attaques contre la monnaie vénézuélienne et d'autres délits commis contre le Venezuela pour porter atteinte à l'économie et à la tranquillité du pays.

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Abriran-el-domingo-17-paso-peatonal-en-frontera-entre-Colombia-y-Venezuela-20160716-0008.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/07/venezuela-colombie-reouverture-de-la-frontiere.html