Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brésil : Des témoignages dans le procès politique contre Dilma Rousseff démontrent son innocence

27 Août 2016, 16:42pm

Publié par Bolivar Infos

Telesur, 26 août 2016

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Des témoins et des informateurs ont assuré qu'il n'y a aucun indice dans les preuves présentées qui démontrent que Rousseff a violé la Loi sur la Responsabilité Fiscale.

Les 3 témoins présentés par la défense de Dilma Rousseff vendredi devant le Sénat Fédéral du Brésil dans le cadre du procès politique contre la présidente destituée ont confirmé l'innocence de la dirigeante de gauche et ont assuré qu'elle n'a pas violé la Loi sur la Responsabilité Fiscale.

La journée de 13 heures a été marquée par l'absence de la majorité des sénateurs favorables à la destitution de Rousseff qui, en plus, se sont refusés à poser des questions aux témoins en alléguant une soi-disant « économie de procédure. »

Il n'y a aucune raison de destituer Rousseff

Luiz Gonzaga Belluzzo, économiste et professeur d'université, est intervenu dans le procès en tant qu'informateur et non en tant que témoin. Dans ses déclarations, il a souligné qu'il n'a pas réussi à trouver dans les agissements de la présidente Dilma Rousseff d'élément qui justifie la destitution actuellement en marche.

Gonzaga Belluzzo a assuré qu'il « est très difficile d'expliquer ce qui arrive » parce que, contrairement à ce qu'affirme l'accusation, « il n'existe aucune opération de crédit entre le Gouvernement Fédéral et les banques publiques mais une opération fiscale. »

« J'ai accepté de venir témoigner ici parce que la destitution de la Présidente pour les motifs allégués est un attentat contre la démocratie », a-t-il affirmé.

L'accusation soutient que Rousseff doit être destituée parce qu'elle a signé 3 décrets de suppléments au budget et ce qu'on appelle les « pédalages fiscaux » pour soi-disant maquiller le déficit du budget de 2015 en manipulant les comptes publics en 2014 (année de sa réélection) et au début de 2015. Cependant, aucune preuve véridique n'a été présentée contre la présidente brésilienne qui a réaffirmé son innocence.

Geraldo Prado, professeur de Droit à l'Université Fédérale de Río de Janeiro (UFJR), a été d'accord avec l'économiste sur l'absence d'éléments qui soutiennent l’existence d'un délit de responsabilité qui justifie la destitution de Rousseff.

Luiz Cláudio Costa, ex secrétaire exécutif du Ministère de l'Education, s'est prononcé de al même façon dans son témoignage. Costa a rappelé que l'émission de décrets supplémentaires concernant ce portefeuille est une pratique adoptée depuis 2008 par décision du Tribunal des Comptes de l'Union lui-même.

Le processus avance

Lors de la session de samedi, la défense doit convoquer Barbosa (ex ministre des Finances) et Ricardo Lodi Ribeiro (professeur de Droit à l'Université d'Etat de Río de Janeiro (UERJ).

La comparution de Dilma Rousseff devant le Sénat Fédéral en session plénière se déroulera ce lundi. Rousseff a déclaré qu'elle y assistera pour défendre la démocratie et les intérêts légitimes du peuple brésilien.

(…)

Le but des législateurs qui soutiennent la destitution définitive de Rousseff de la présidence est que ce même mercredi 31 ait lieu le vote nominal électronique par lequel chaque membre du Sénat devra opter pour le OUI ou le NON à a question : « considérez-vous que la présidente a violé la Loi sur la Responsabilité Fiscale ? »

Le contexte :

Si Rousseff est destituée définitivement, le président par interim Michel Temer restera à la tête du géant sud-américain jusqu'à la fin de 2018 malgré l'énorme mécontentement dont il est l'objet à cause de la mise en place (dans le peu de temps pendant lequel il a été au pouvoir) de politiques économiques profondément marquées par des coupes budgétaires et des privatisations des services et des avantages pour les citoyens ordinaires.

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Testimonios-en-juicio-a-Dilma-Rousseff-ratifican-su-inocencia-20160827-0014.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/08/bresil-des-temoignages-dans-le-proces-politique-contre-dilma-rousseff-demontrent-son-innocence.html