Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Hillary Clinton a planifié la guerre économique contre le Venezuela

30 Août 2016, 11:48am

Publié par Bolivar Infos

Con el Mazo Dando, 28 juillet 2016

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

« Que la fête commence ! » : La phrase de Clinton qui a fait débuter la guerre économique au Venezuela.

Grâce à des courriers électroniques révélés par WikiLeaks, l'action interventionniste et putschiste d' Hillary Clinton en tant que secrétaire d'Etat des Etats-Unis (USA) a été mise au jour. Quand elle occupait encore ce poste, elle a demandé au sous-secrétaire pour les affaires de l'hémisphère Arturo Valenzuela comment chasser Hugo Chávez du pouvoir et Valenzuela a suggéré de chercher de l'aide dans la région parmi les associés les plus proches des Etats-Unis pour « miner le pouvoir » du Commandant.

L'information révélée par les courriers ne laisse aucun doute sur l'intervention secrète permanente contre le Venezuela et les gouvernements progressistes de la région comme Cuba et l'Equateur. WikiLeaks révèle la stratégie que, depuis 2006, l'ambassade des Etats-Unis a mise en place contre un président élu démocratiquement comme Chávez. L'idée était de mener à bien « une propagande active des Etats-Unis dirigée vers les associés régionaux de Chávez, qui ouvrirait une brèche entre lui et eux. »

Une des situations exposées révèle comment l'agence fédérale du Gouvernement des Etats-Unis, chargée de contrôler toutes les émissions de radio et de télévision non militaires du Gouvernement fédéral (BBG) a demandé à Hillary Clinton d'augmenter les fonds pour « lutter contre les efforts de la diplomatie publique des ennemis de l'Amérique.

Le président de l'agence Walter Isaacson a identifié ces ennemis : l'Iran, le Venezuela, la Russie et la Chine. Avec cela, on a réussi à augmenter le budget annuel de la BBG jusqu'à 750 millions de dollars. L'agence a alors augmenté ses activités dans les pays mentionnés. Et la secrétaire d'Etat Clinton a répondu par un courrier électronique qui prouve que peu lui importe le sérieux d'une intervention dans des pays souverains: « Que la fête commence ! »

Depuis le début des années 70, le Gouvernement états-unien a mené à bien différentes politiques subversives et interventionnistes en Amérique Latine dont le seul but est de chasser les gouvernements démocratiquement élus, en général de gauche.

Ces politiques agressives, interventionnistes et prédatrices continuent actuellement et si Hilary Clinton est élue présidente, il est très probable que les intentions d'en finir avec la Révolution Bolivarienne et avec tout gouvernement progressiste demeurent.

Source en espagnol :

http://www.conelmazodando.com.ve/yupi-a-hillary-clinton-le-parece-muy-divertida-la-politica-intervencionista/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/08/venezuela-hillary-clinton-a-planifie-la-guerre-economique-contre-le-venezuela.html