Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chili: Sérieux incidents lors des commémorations du coup d'Etat de Pinochet

13 Septembre 2016, 14:55pm

Publié par Bolivar Infos

Resumen Latinoamericano, 11 septembre 2016.

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Plusieurs incidents ont eu lieu à Santiago et dans d'autres régions cette nuit lors de la commémoration du coup d'Etat du 11 septembre 1973.

Les troubles, qui ont commencé après la marche qui s'est achevée au Cimetière Général de Recoleta, ont repris après 21 heures.

Dans la commune de La Granja, un carabinier a été blessé par balle à la jambe. Le caporal-chef José Campusano Pino du 50° Commissariat de San Joaquín a été transporté à l'hôpital Barros Luco et ensuite au centre de soins de cette institution. Selon les premières informations, sa vie n'est pas en danger. Le général des Carabiniers Bruno Villalobos s'y est rendu à minuit passé pour lui rendre visite.

A Villa Francia, Gare Centrale, pendant une veillée, des individus cagoulés ont commencé à faire brûler des barricades et à tirer. Un important contingent des Forces Spéciales des Carabiniers s'est rendu sur place.

A l'intersection de la rue Altarcillo et de la rue du 5 de Abril, dans la même commune, des personnes dont le visage était couvert ont incendié une voiture. Quelques minutes plus tard, un autre véhicule a été brûlé dans la même zone.

Dans le quartier de La Legua, commune de San Joaquín, à l'intersection de Jorge Canning et de Carl Brunner, un groupe d'inconnus a fait brûler une troisième voiture. Selon les carabiniers, dans tous les cas, les voitures ont été aspergées avec un accélérateur avant d'être brûlées.

A l'intersection de l'avenue Santa Rosa et de Benjamín Subercaseaux, commune de La Granja, un certain nombre de manifestants ont interrompu le trafic routier en installant des pneus en feu sur la chaussée.

D'autres manifestants ont aussi monté des barricades à l'intersection de Departamental et de Clotario Blest, à Pedro Aguirre Cerda. La même situation s'est répétée à Peñalolén et dans des secteurs de Playa Ancha, à Valparaíso.

A Melipilla, des pneus ont brûlé et la circulation vers Santiago a été coupée. Dans la Huitième Région, la circulation a été coupée par des barricades sur la route qui va de Concepción à Talcahuano.

Pour sa part, Chilectra a informé de coupures d'électricité dans certains secteurs des communes de Renca, Quilicura et Conchalí dans la Région Métropolitaine.

La compagnie a précisé qu'il y a des coupures de la fourniture dans des secteurs Maipú et de Cerrillos. Même situation dans le village de La Pincoya, à Huechuraba, où la compagnie électrique a signalé que ses équipes se rendraient « une fois les protestations finies ».

11 septembre: Le pèlerinage au Cimetière Général s'achève par des troubles.

Un journaliste de la chaîne TVN frappé

Un journaliste de TVN et son cameraman ont été frappés par un groupe d'individus cagoulés pendant la marche en l'honneur des victimes de la dictature et des exécutions politiques à Santiago du Chili.

Ceux-ci marchaient avec les participants quand un groupe de personnes les a attaqués en les frappant violemment et en détruisant la caméra et le matériel de transmission en les accusant d'être « des collaborateurs des médias de ceux qui nous répriment et nous tuent. »

Suite à leurs blessures, les victimes ont été transportées à l'Association Chilienne de Sécurité où ils ont été examinés.

De plus, certains appareils avec lesquels ils travaillaient leur ont été volés, c'est pourquoi on a commencé à les rechercher.

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/09/12/chile-carabinero-recibe-disparo-en-la-pierna-durante-manifestaciones-que-repudiaban-el-golpe-pinochetista/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/09/chili-serieux-incidents-lors-des-commemorations-du-coup-d-etat-de-pinochet.html