Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colombie : Timochenko écarte l'idée de renégocier la justice de transition et la participation politique des FARC

Publié le par Bolivar Infos

 

Resumen Latinoamericano y del Tercer Mundo, 12 octobre 2016

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Le plus important leader des Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), Rodrigo Londoño (Timochenko) a écarté mercredi la possibilité de renégocier ce qui concerne la justice de transition et la participation politique de la guérilla après la victoire du « non » au referendum mais il s'est montré ouvert envers certaines autres « inquiétudes » des citoyens.

 

Timochenko a signalé qu'après la défaite du « oui », on s'est assis plusieurs fois avec la délégation de paix du Gouvernement pour « régler » les accords et la mise en œuvre de ceux-ci. Il a déclaré dans un dialogue avec 6AM Hoy por Hoy de Caracol Radio qu'ils ont tenu compte des propositions du secteur du « non ». « Ca a été un travail ambitieux, nous avons tenu compte des gens. Nous cherchons d'autres solutions pour mettre en œuvre l'accord maintenant. »

 

Il a signalé qu'il n'y aura pas de discussion sur certains points qui sont déjà connus comme la justice : « Ce serait une plaisanterie de recommencer une discussion que nous avons dû changer plusieurs fois, des dialogues et des opinions ont été échangés. Cet accord a été avalisé et ensuite, on l'a renégocié. On sort du contexte et ce serait comme revenir au début et le pays n'est pas pour cela. »

 

Cependant, il a assuré que dans les accords, oui, il est stipulé que les guérilléros qui ont commis des crimes contre l'humanité iront en prison mais « ces crimes doivent être prouvés, cela nous n'allons pas le discuter dans les médias. Ce dont il s'agit, c’est de nous réconcilier sans sortir les choses de leur contexte parce que cela nous a occasionné des dégâts. »

 

Il a insisté que le fait qu'on discute de la façon de mettre en place les accords de paix : « On envisagera une formule le plus rapidement possible. Dans les campements, nous n'avons aucun blessé. Aucun civil n'a été affecté à cause du conflit, nous avons respecté les accords, surtout le cessez-le-feu. »

 

D'autre part, le leader guérilléro a profité de l'occasion pour parler du début des dialogues de l'ELN avec le Gouvernement National.

 

« C'est un autre élément qui va donner une bonne impulsion à la construction de la paix en Colombie. Nous avions aussi parlé avec eux et nous avons cet accord avec 2 tables et 1 seul processus, nous nous identifions à cela. Cette nouvelle donne de l'air, donne pas mal d'oxygène à tout ce processus. »

 

A propos d'Álvaro Uribe Vélez, leader du Centre Démocratique, Timochenko a dit qu'il «  a eu 8 ans pour en finir avec nous et qu'il n'y est pas arrivé. Cependant, en tant que personne, je le respecte. »

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2016/10/12/colombia-timochenko-descarta-renegociar-la-justicia-transicional-y-la-participacion-politica-de-las-farc/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2016/10/colombie-timochenko-ecarte-l-idee-de-renegocier-la-justice-de-transition-et-la-participation-politique-des-farc.html