Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cuba, siège d’échanges scientifiques en médecine

Publié le par Bolivar Infos

Cuba, siège d’échanges scientifiques en médecine

 

Plusieurs rencontres scientifiques dans le domaine de la médecine ont lieu au mois de novembre à La Havane, en présence d'éminents spécialistes cubains et étrangers

 

Auteur: Nuria Barbosa León | internet@granma.cu

15 novembre 2016 16:11:27

 

Lors du 3e Congrès de l’Association latino-américaine de Chirurgie vasculaires et d’Angiologie, les médecins de la province de Camagüey ont présenté les résultats de l’utilisation du médicament cubain Heberprot-P sur des patients souffrant de lésions à la cicatrisation difficile. Photo: Cubadebate

PLUSIEURS rencontres scientifiques dans le domaine de la médecine ont lieu au mois de novembre à La Havane, en présence d'éminents spécialistes cubains et étrangers dans le but de partager les connaissances et les pratiques acquises dans cette sphère.

 

Du 2 au 4 novembre, a eu lieu le 3e Congrès de l'Association latino-américaine de chirurgie vasculaire et d’angiologie (Alcva-Angiocaribe-2016) au Centre international de santé La Pradera, qui incluait le 10e Congrès caribéen d’angiologie et de chirurgie vasculaire et le 3e Sommet des présidents des Sociétés vasculaires latino-américaines.

 

Les échanges ont porté sur des sujets tels que le diagnostic et le traitement des maladies vasculaires ; la maladie sténo-occlusive de l'aorte ; les maladies cérébrovasculaires extracrâniennes ; les maladies veino-lymphatiques ; les ulcères à guérison difficile; la revascularisation du pied diabétique ; la chirurgie conventionnelle et endovasculaire.

 

Lors de cette rencontre, les médecins de la province de Camagüey ont présenté les résultats de l'utilisation du médicament cubain Heberprot-P, appliqué dans les cliniques de quartier aux patients souffrant de lésions à guérison difficile. Un traitement qui se traduit par une réduction importante du taux d'amputation dû aux ulcères complexes.

 

Les 6 et 7 novembre s’est tenu à l’hôtel Palco de La Havane la rencontre Nord-Sud des Filiales de l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, une organisation qui a reçu le prix Nobel de la Paix en 1985. Les participants à cet événement ont confirmé leur soutien à la décision de la Communauté des États latino-américains et caribéens (CELAC) de déclarer la région comme zone de paix.

 

Par ailleurs, du 8 au 10 novembre, des chirurgiens de plus d’une vingtaine de pays d'Amérique latine, d’Europe et des États-Unis ont participé au 13e Congrès cubain de chirurgie, au cours duquel ils ont débattu de quelque 700 exposés sur des sujets tels que les polytraumatismes, les hernies abdominales, les chirurgies mammaires, les greffes, la chirurgie de la thyroïde et parathyroïde, les chirurgies mini-invasives, bariatiques, du poumon et du médiastin.

 

Auparavant, plusieurs séminaires avaient été l’occasion pour les médecins des 15 provinces d’échanger des expériences, des réflexions et des connaissances, et de construire un espace d'analyse d’une grande utilité capable de répondre à leurs attentes.

 

Du 7 au 11 novembre, le 6e Atelier international sur la conception et la conduite des essais cliniques s’est tenu au Palais des Conventions de La Havane, parallèlement à la 2e Rencontre sur les connaissances, l'information et les preuves en santé (CIP-Santé 2016) ; le Séminaire de mise à jour des essais cliniques en oncologie, ainsi que l’atelier Algorithme de recherche pour le développement des phytomédicaments.

 

À l'ordre du jour : conférences, tables rondes et expositions sur des sujets tels que la conception et la conduite des essais cliniques ; la transparence et l'éthique de la recherche clinique ; la gestion des données, la statistique et les technologies de soutien ; la formation des ressources humaines dans la recherche clinique ; les fondements et les applications de la santé basée sur des données probantes; les essais cliniques des produits naturels ; l’évaluation des technologies de la santé ; enseignements et pratiques, entre autres.

 

Toujours en novembre, du 14 au 18, se tiendra le 4e Congrès de la Société cubaine d’anatomie-pathologie, liée à la branche de la médecine qui traite de l'étude, par le biais des techniques morphologiques, des causes, du développement et des conséquences des maladies, en utilisant des moyens comme les biopsies, les prélèvements chirurgicaux, les cytologies et les autopsies.

 

À cette même date, du15 au 18, est également prévu le 7e Congrès national d'hygiène et d'épidémiologie, un espace de débat scientifique et de réflexion sur les réalisations, les défis méthodologiques et de gestion associés à la recherche, le suivi et la formation dans les domaines connexes.

 

Cet échange d'expériences scientifiques devrait contribuer à améliorer l'état de santé de la population cubaine – avec une portée internationale – à accroître la qualité des programmes et des services, avec une influence renouvelée sur l'efficacité du système national de santé.

 

Pour ce faire, la réflexion portera sur les bases scientifiques et techniques et de gestion dans la prévention et le contrôle des problèmes de santé au cours des dix dernières années, ainsi que les nouveaux défis à relever, tels que les risques de maladies transmissibles; l'influence de l'environnement ; épidémiologie de la population vieillissante ; le changement climatique ; l’augmentation de la morbidité et de la mortalité dues aux maladies non transmissibles ; le renforcement des capacités et la situation sanitaire international.

 

D’éminents médecins et scientifiques européens et étasuniens ont participé à ces rencontres, ainsi que des collègues d'autres continents, qui ont donné et reçu des cours magistraux, des conférences d'introduction, des colloques, des tables rondes, des séminaires, des symposiums, des ateliers et des cours pré et post-congrès.

 

http://fr.granma.cu/cuba/2016-11-15/cuba-siege-dechanges-scientifiques-en-medecine