Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colombie : Ces maisons ne sont pas pour les « venecos » (Venezuéliens)

Publié le par Bolivar Infos

 

Vargas Lleras devrait démissionner prochainement pour présenter sa candidature aux élections présidentielles de Colombie en 2018.

 

Il a averti que « les « venecos1 » (Venezuéliens) ne devaient entrer pour rien au monde » dans la nouvelle remise de maisons dans la municipalité de Tibú.

 

Le vice-président de Colombie, Germán Vargas Lleras a discriminé les Venezuéliens résidant en Colombie lors de la remise de maisons gratuites dans la municipalité de Tibú, ce jeudi et a assuré qu'on ne devait remettre de maison aux « « venecos » (Venezuéliens) pour rien au monde. »

 

« Il n'y a pas un seul endroit en Colombie où on permet que des personnes qui ne osnt pas du pays bénéfcient de programmes sociaux, » a-t-il ajouté.

 

Les réactions ne soe sont pas faites attendre : le ministre de la Communication et de l'Information du Venezuela, Ernesto Villegas, a dénoncé cette discrimination sur osn compte Twitter @VillegasPoljak.

 

Le Gouvernement vénézuélien protège et acueille les Colombiens qui traversent la frontière à Cúcuta, une ville colombienne dans laquelle le taux de chômage est de 16% en 2015. Selon les chiffres officiels, au moins 25% des maisons remises par la Mission Logement Venezuela l'ont été à des Colombiens.

 

En 2014 il y avait au Venezuela 173 519 Colombiens considérés comme des « personnes dignes d'intérêt » par les Nations Unies pour les réfugiés (ACNUR). Parmi celles-ci, 5 052 étaient reconnues comme réfugiés.

 

La Loi Organique sur les Réfugiés votée sous le Gouvernement du président Hugo Chávez « est un apport important pour nous tous, les Colombiens qui avons dû quitter notre pays et qui avons trouvé là une protection juridique et sociale qui n'est donnée que par la révolution socialiste, » a souligné le citoyen colombien Elisandro Ayola qui a dû quitter son pays parce qu'il était victime de persécution politique.

 

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro a accordé jeudi la pension appelée « Dans le plus grand amour » à la Colombienne Maria Piñero, naturalisée dans les années 9à après avoir fui la guerre.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

NOTE de la traductrice

1Terme péjoratif

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Vicepresidente-de-Colombia-discrimina-a-los-venezolanos-20170126-0050.html

URL de cet article :