Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Equateur : Début de la campagne électorale

Publié le par Bolivar Infos

 

Telesur, 3 janvier 2016

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

La campagne électorale pour les élections générales du 19 février prochain qui désigneront, parmi d'autres autorités, le successeur du président Rafael Correa débute officiellement ce mardi.

 

« Nous croyons à une démocratie complète (…) qui respecte les règles électorales, » a déclaré le président du Conseil National Electoral (CNE), Juan Pablo Pozo. « Nous, les Equatoriens, avons l'énorme responsabilité de penser à notre destin démocratique. »

 

Le président du CNE a rappelé que pendant la campagne, la publicité des institutions, que ce soit dans les médias ou sur des panneaux publicitaires, devra avoir l'autorisation de cet organisme. De même, il a cité l'article 207 de la Loi Organique sur les Elections et les Organisations Politiques (code de la Démocratie) qui établit que ceux qui exercent une fonction publique et sont candidats ne pourront pas participer officiellement à des inaugurations de travaux ou d'autre sorte financés par des fonds publics, sauf si cette représentation est propre à l'exercice de leur fonction.

 

8 candidats se présenteront aux élections qui marqueront la fin d'une décennie de présidence de Correa pendant laquelle le chef de l'Etat a organisé la Révolution citoyenne avec des politiques innovantes pour assurer une meilleure justice sociale.

 

Une enquête de l'institut Cedatos révélée à la fin du mois dernier situe le candidat du parti au pouvoir Alianza PAIS, l'ex vice-président Lenín Moreno en tête des intentions de vote avec 35,6% suivi par l'ex banquier et opposant Guillermo Lasso, du mouvement CREO, avec 22,3 %.

 

Moreno commencera sa campagne à l'auberge San Juan de Dios, dans le centre de Quito d'où il lancera sa proposition « Mes meilleures années » qui consiste à donner une pension mensuelle et une assurance gratuite aux personnes du troisième âge. Ensuite, il ira à la Maternité Isidro Ayora où il parlera d’un autre programme social.

 

La campagne électorale durera jusqu'au 16 février, 3 jours avant les élections lors desquelles plus de 12 millions d'Equatoriens sont appelés aux urnes.

 

En plus du Président et du Vice-président de la République, on désignera le 19 février 137 députés de l'Assemblée Nationale et 5 parlementaires des Andes.

 

Selon le CNE, 3.973 candidats ont été investis pour ces élections par 70 formations politiques, 16 au niveau national et 54 au niveau des provinces.

 

Le 19 février, il y aura aussi une consultation sur les paradis fiscaux proposée par Correa et destinée à rendre inéligibles à des charges publiques les citoyens qui auront des comptes dans des paradis fiscaux.

 

La question posée est :

« Etes-vous d'accord pour que, pour pouvoir accéder à la dignité d'être élu par le peuple ou pour être un serviteur de l'Etat, on établisse l'interdiction d'avoir des biens ou des capitaux de toute nature dans des paradis fiscaux ? »

 

Par conséquent dans un délai d'1 an à partir de la proclamation des résultats définitifs de cette consultation populaire, l'Assemblée Nationale réformera la Loi Organique sur le Service Public, le Code de la Démocratie et les autres lois qui en auraient besoin pour les rendre conformes à la décision de la majorité du peuple équatorien.

 

Dans ce délai, les serviteurs de l'Etat qui auraient des capitaux et des biens de toute nature dans des paradis fiscaux devront dénoncer le mandat du peuple et s'ils ne le font pas, seront destitués.

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Ecuador-inicia-hoy-campana-para-elecciones-generales-del-19-de-febrero-20170103-0001.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/01/equateur-debut-de-la-campagne-electorale.html