Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Amérique Latine : « Stop à l'ingérence yankee au Venezuela, stop à l'hypocrisie

Publié le par Bolivar Infos

 

Communiqué d'ALBA Mouvements, 15 février 2017

Nous, les organisations populaires membres de l'Articulation des Mouvements vers l'ALBA, condamnons la mise en marche d'une nouvelle offensive d'ingérence contre le peuple et le Gouvernement du Venezuela.

 

Lundi, 13 février, le nouveau Gouvernement des Etats-Unis, a fait un grand pas en ce sens en incluant le vice-président de la République Bolivarienne du Venezuela, Tareck El Aissami, dans sa « liste noire » de collaborateurs avec le trafic de drogues. Cette liste, comme d'autres est utilisée sur des critères politiques selon l'occasion et l'Empire nord-américain en a largement donné des preuves dans l'histoire.

 

Alors, maintenant, il nous informe que Tareck El Aissami est accusé de trafic de drogues. Pas Alvaro Uribe Vélez et ses tueurs à gages narco-paramilitaires, pas le narco-Gouvernement du Mexique, pas le Gouvernement défaitiste et corrompu du Honduras de José Orlando Hernández ni celui d'Horacio Cartés au Paraguay, tous deux – évidemment – nés de coups d'Etat soutenus par les Etats-Unis. L'accusé, encore une fois, est un haut fonctionnaire du Gouvernement vénézuélien, l'un des rares Gouvernements qui conserve sa dignité face aux appétits de l'Empire pour contrôler nos territoires et notre population en militarisant le continent et en pillant nos ressources. Cela nous semble être la preuve d'un empire décadent que les soi-disant témoins dans cette affaire soient en majorité des trafiquants de drogues qui ont été arrêtés et expulsés aux Etats-Unis par le Gouvernement vénézuélien pendant les années de révolution, encore plus sous lorsque l'actuel vice-président était à la tête de la police de l'Intérieur et de la justice du pays.

 

Si cette accusation est en soi un acte d'ingérence, le contexte dans lequel elle est protée n'est pas moins inquiétant avec l'homme de main Luis Almagro qui aboie depuis l'OEA et les congressistes d'extrême droite qui demandent encore plus d'intervention au Venezuela. Parce qu'ici, le peuple résiste et qu'ils n'ont pas pu le mettre à genoux avec la guerre économique, les campagnes de presse à l'échelle mondiale ni les assassinats sélectifs et les opérations paramilitaires en cours depuis 3 ans passées sous silence par la presse « sérieuse » internationale, privée de la vérité depuis longtemps.

 

Nous dénonçons que cette même presse qui aujourd'hui ouvre une nouvelle phase d'offensive médiatique transnationale dirigée par CNN qui donne la parole à des criminels comme celui qui a récemment a pris la place de l'ambassadeur du Venezuela en Irak et qui à présent réfugié en Israël. Il s'agit d'une nouvelle ère impériale, d'un Gouvernement populiste d'extrême droite qui veut rompre avec les initiatives d'intégration, qui poursuit les immigrants sud-américains, arabes, musulmans, noirs et en plus, cherche la médiation coloniale de Gouvernement européens en crise comme la monarchie espagnole pour parler aux peuples de Notre Amérique.

 

Face à cette situation, nous, les Mouvements vers l'ALBA, disons que nous ne sommes pas une colonie des gringos et que celui qui est contre notre frère, le Venezuela est contre tous nos peuples. Alors, nous réaffirmons notre solidarité et notre soutient au Gouvernement bolivarien et nous condamnons énergiquement cette nouvelle opération politique contre le Venezuela.

 

Chavez vit ! La Patrie continue !

 

Nous, les peuples unis, résisterons à l'offensive de l'Empire et continuerons à avancer dans notre voie d'unité et d'intégration.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/02/17/alba-movimientos-basta-de-injerencismo-yanqui-en-venezuela-basta-de-hipocresia/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/02/amerique-latine-stop-a-l-ingerence-yankee-au-venezuela-stop-a-l-hypocrisie.html