Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Colombie : Installation de la phase publique de négociations de paix entre l'ELN et le Gouvernement

Publié le par Bolivar Infos

 

L'ELN et le Gouvernement colombien commencent les conversations qui ouvriront une nouvelle voie vers la paix définitive dans le pays.

 

Le Gouvernement de Colombie et l'Armée de Libération Nationale (ELN) commencent ce mardi en Equateur un dialogue pour essayer d'en finir avec 50 ans de conflit armé et de conduire lepays vers une nouvelle ère de paix après l'accord obtenu avec les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie-Armée du Peuple (FARC-EP).

 

Olimpo Cárdenas, représentant du Comité pour la Table de la Société a avancé que les organisations présenteront 4 propositions face à l'installation officielle des tables de dialogue.

 

« Il y a 4 phases, celle du grand dialogue, celle d'un grand accord de participation, celle de la délibération ou de la négociation et celle de la mise en place. Tout cela, c'est la société, les patrons, les secteurs sociaux, le Gouvernement et tout ceux d'entre nous qui en font partie et qui voulons la paix en Colombie qui devront le faire, » a expliqué Cárdenas.

 

L'endroit choisi pour l'installation des échanges est la propriété Cashapamba appartenant à l'Université Catholique Pontificale d'Equateur située dans la paroisse de Sangolquí, au sud de Quito.

 

L'ordre du jour, défini depuis mars de l'année dernière lors d'une rencontre à Caracas, Venezuela, comprend 6 points : la participation de la société à la construction de la paix, la démocratiepour la paix, les transformations pour lapaix, les victimes, la fin du conflit et al mise en place.

 

L'équipe de négociateurs du Gouvernement de Juan Manuel Santos sera dirigée par l'ex ministre Juan Camilo Restrepo et l'ex ministre de l'Environnement Luz Helena Sarmiento, le major général Eduardo Herrera Berbel en feront aprtie ainsi que les spécialistes Alberto Fergusson, Jaime Avendaño y María Alejandra Villamizar.

 

Pour l'ELN, le chef des négociateurs sera Pablo Beltrán et Aureliano Carbonel, Gustavo Martínez, Bernardo Téllez y Consuelo Tapias l'accompagneront.

 

Les dialogues ont été signés après la résolution des différends et l'accomplissement des conditions posées des 2 côtés depuis octobre dernier quand étaient prévues initialement les négociations.

 

Quand tout semblait prêt pour commencer laphase publique, le Gouvernement colombien a posé comme condition la libération de l'ex député Odín Sánchez et les guérilléros ont demandé la grâce de certains de leurs membres.

 

Le 2 février, Sánchez a été libéré, le Gouvernement a grâcié 2 guérilléros et ordonné la suspension de la peine de prison de 2 autres membres de l'ELN qui se joindront aux négociations comme « organisateurs de la paix. »

 

A ce snégociations participent aussi le pays hôte, l'Equateur, 4 autres pays comme garants (le Chili, Cuba, la Norvège et le Venezuela).

 

Le président colombien Juan Manuel Santos affirma que le succès d'un processus de paix avec l'ELN avec la démobilisation et le désarmement de ses 1 500 membres environ sera le point final au conflit armé qui a débuté en 1964.

 

Le sénateur Roy Barrera a déclaré que les dialogues de paix à Quito avec l'ELN, il faut les colcure en 2017 car l'année prochaine sera compliquée par les élections présidentielles colombiennes.

 

Avant departir pour la capitale équatorienne pour faire partie de la délégation gouvernementale, l'homme politique a ajouté qu'il y va avec un grand espoir que la paix soit complète dans le pays.

 

Nous avons des instructions du président de la République Juan Manuel Santos de « mettre le pied sur l'accélérateur » et de travailler en équipe pour faire avancer ces dialogues avec l'ELN, a noté le sénateur.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/ELN-y-gobierno-de-Colombia-instalan-hoy-la-fase-publica-de-conversaciones-de-paz-20170207-0001.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/02/colombie-installation-de-la-phase-publique-de-negociations-de-paix-entre-l-eln-et-le-gouvernement.html