Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paraguay : Horacio Cartés dirigeait un réseau de blanchiment d'argent, selon Wikileaks.

Publié le par Bolivar Infos

 

Une note publiée le 29 octobre 2011 informe sur les données fournies par Wikileaks sur le blanchiment d'argent de l'actuel président paraguayen.

 

Selon Wikileaks, l'opération « Coeur de Pierre » concernait en particulier des organisations financières de la Triple Frontière, ses membres et ses fournisseurs d'argent lavé. Les enquêteurs ont mis en marche des stratégies et des opérations destinées à attaquer les infrastructures financières du réseau de fournisseurs du trafic de drogue. En ce sens, une équipe internationale d'enquêteurs a pris comme objectif prioritaire le chef d'entreprises paraguayen Horacio Cartes, pré-candidat à la présidence du Paraguay pour l'ANR. Cartes est soupçonné de blanchir de l'argent à partir de la Banque Amambay qui lui appartient.

 

L'argent a été gagné illégalement, y compris par la vente de narcotiques sur la Triple Frontière avec les Etats-Unis et par la vente de tabac de contrebande du Paraguay aux Etats-Unis.

 

Le document mentionne que du 6 au 9 décembre 2009, une réunion a eu lieu entre les membres de l'équipe d'enquêteurs pour échanger des informations et définir des stratégies pour porter un coup à l'organisation soi-disant gérée par Horacio Cartes.

 

Pendant la réunion, 3 points de vue ont été abordés. D'abord, des agents impliqués dans l'enquête ont parlé avec William Cloherty, un lobbyiste de Washington directeur de Tobaccos USA, INC. On pensait que Cloherty aurait une perspective historique des opérations concernant le tabac entre le Paraguay et les Etats-Unis et, plus directement, des informations sur la production, la vente de tabac et les mouvements d'argent concernant les affaires de Cartes.

 

Le plan d'action consistait à obtenir des documents secrets, des entrevues, des réunions secrètes, la vérification des informations et la participation des agents secrets pour contrôler les actions de Cartes et/ou ses adjoints au Paraguay Osvaldo Gane SALUM et Juan Carlos López Moreira.

 

Selon Wikileaks, Horacio Cartes est la tête du réseau de blanchiment d'argent sur la Triple Frontière, secondé par Osvaldo Salum, associé direct de l'homme politique du parti « coloré », impliqué dans l'importation de faux cigarillos sur la territoire des Etats-Unis à partir de l'Amérique du Sud, ainsi que Carlos López Moreir.

 

L'enquête a été réalisée par des agents de la DEA aussi bien à Asunción qu'à Buenos, Aires, par l'Administration des Douanes (Immigration and Customs Enforcement), le Service des Impôts Intérieurs (Internal Revenue Service) et le Centre d'Opérations de lutte contre le Trafic de Drogues (Counter-Narcoterrorism Operations Center SOD/CNTOC) avec le soutien du Bureau des Procureurs des Etats-Unis pour le district est de New York, la Section de Saisie des Actifs du Blanchiment d'Argent du Bureau de la Justice (DOJ), la Banque de la Réserve Fédérale et le Bureau de Contrôle des Biens Etrangers des Etats-Unis (OFAC).

 

Horacio Cartes est aujourd'hui un éminent dirigeant sportif et politique considéré comme un magicien des finances du football. Ses 2 piliers sont Tabacalera del Este S.A. et Tabacos del Paraguay S.A. Il est lié à des entreprises sportives, à la Banque Amambay et à plusieurs ranchs et à plusieurs entreprises agricoles et d'élevage.

 

Selon des articles de 2005 du journal argentin la Nación, la marque Rodeo fabriquée par Tabesa était celle qui se vendait le plus illégalement en Argentine. Donc, plus de 60% des cigarillos saisis étaient de cette marque. Le premier rapport sur Cartes est un rapport d’Interpol, qui date de 1988.

 

En 2000, la Secrétariat National Anti-Drogues a trouvé dans son ranch Nueva Esperanza, dans la zone de Cerro Kuatiá, juridiction de Capitán Bado (Amambay), un avion immatriculé au Brésil qui avait atterri en urgence et qui contenait 20.100 kilos de cocaïne cristallisée et 343.850 kilos de marijuana pressée. Dès lors, Cartes serait dans le viseur des organismes anti-drogues.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/02/14/paraguay-horacio-cartes-dirigia-una-red-de-lavado-de-dinero-segun-wikileaks/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/02/paraguay-horacio-cartes-dirigeait-un-reseau-de-blanchiment-d-argent-selon-wikileaks.html