Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : L'Héritage d'Hugo Chavez Intervention de Françoise Lopez à la Conférence du 4 février 2017

Publié le par Bolivar Infos

 

Merci à vous tous d'être parmi nous aujourd'hui. Son Excellence Michel Mujica, Ambassadeur de la République Bolivarienne du Venezuela en France que nous avons le grand honneur d'accueillir aujourd'hui, va vous parler de l'héritage que nous a laissé le Président Hugo Chavez. Mais avant de lui donner la parole, permettez-moi d'évoquer rapidement les raisons qui nous ont fait choisir cette date du 4 février pour le recevoir parler de l'héritage du Commandant Hugo Chavez.

 

Aujourd'hui, en effet, le Venezuela commémore la rébellion civico-militaire du 4 Février 1992 , un jour qui porte le nom de "jour de la Dignité Nationale" et dont le Président Nicolas Maduro dit qu'il a été « la Moncada1 » de Chavez.

 

Le 4 février 1992, Hugo Chavez, alors lieutenant-colonel parachutiste, tente un coup d'Etat pour renverser Carlos Andrès Perez dont le Gouvernement, depuis 1988, pratiquait une politique libérale féroce en parfait accord avec le FMI. Cela avait provoqué une telle vague de précarité et de misère qu’une insurrection populaire, le « caracazo » avait éclaté le 27 février 1989. Cette insurrection avait été écrasée dans le sang par l'armée à qui Perez avait ordonné de tirer sur la foule. Cette répression aura fait plusieurs milliers de morts.

 

Une période d'instabilité politique s'ensuit et c'est dans ce contexte que le lieutenant-colonel Hugo Chavez tente son coup d'Etat. Celui-ci échoue et Hugo Chavez est condamné à 30 ans de prison. Il sera grâcié au bout de 2 ans par Rafael Caldera, le successeur de Carlos Andrés Pérez qui a été destitué pour corruption.

 

Le 4 février, Hugo Chavez assume seul la responsabilité de l'échec à condition de pouvoir parler à la télévision. Il obtiendra 2 minutes et reconnaîtra son échec « pour le moment ». En 1994, à sa sortie de prison, il se rend à Cuba où il rencontre Fidel Castro pour la première fois. Il espère que celui-ci lui indiquera comment réussir la prochaine fois mais Fidel lui fait comprendre que le coup d'Etat n'est pas la bonne voie, qu'il doit faire la Révolution avec le peuple.

 

Ce sera le début de la Révolution Bolivarienne et le 6 décembre 1998, Hugo Chavez sera élu Président de la République avec 56% des suffrages.

 

A son accession au pouvoir, en 1998, 80% de la population vit sous le seuil de pauvreté la pauvreté extrême se situait à 10,8% alors que les revenus du pétrole représentent quinze plans Marshall (Un seul a sauvé l’Europe après la guerre).

 

Hugo Chavez va convoquer une Assemblée Constitutante pour promulguer une nouvelle Constitution qui garantit les droits du peuple, récupérer les ressources naturelles dupays et les mettre au service du peuple, réformer l'économie et mettre sur pied un vaste plan social pour améliorer les conditions de vie de la population. Actuellement, la pauvreté extrême est de 4,7%.

 

Françoise Lopez

4 février 2016

1Discours de Nicolas Maduro au 12° anniversaire de l'ALBA : http://bolivarinfos.over-blog.com/2017/01/discours-de-nicolas-maduro-moros-presidente-de-la-republique-bolivarienne-du-venezuela-au-12-anniversaire-de-l-alba-tcp.html

Venezuela : L'Héritage d'Hugo Chavez  Intervention de Françoise Lopez à la Conférence du 4 février 2017