Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bolivie : La loi sur la coca sera expliquée à la communauté internationale

Publié le par Bolivar Infos

 

La principale utilisation de la plante est le traitement du mal des hauteurs avec des infusions et la mastication de ses feuilles.

 

Le Gouvernement de Bolivie a exprimé son intention d'expliquer à la communauté internationale les raison pour lesquelles les cultures de coca ont atteint 22 000 ha. Le ministre du Gouvernement a déclaré qu'il y aura « un endroit pour donner les explications. »

 

Le ministre du Gouvernement Carlos Romero a déclaré lors d'une conférence de presse que le Gouvernement expliquera à la communauté internationale sa décision d'augmenter les cultures légales de coca. La décision du 24 février dernier, prise par le Parlement pour modifier une loi de 1988 augmentera les cultures autorisées de 12 000 à 22 000 hectares.

 

Cette mesure a suscité des doutes dans la communauté internationale et a été qualifiée de « mauvais signe » par l'opposant au Gouvernement Carlos Alarcón. Cependant, le ministre Romero a déclaré que « nous aurons un endroit pour donner les explications. » On attend que le président Evo Morales promulgue la modification de la loi dans les jours qui viennent.

 

Le Bureau des Nations Unies contre la Drogue et le Délit (UNODC) a estimé qu'en 2015, il y avait environ 20.200 hectares de coca en Bolivie. La récolte de la plante de coca et sa consommation par mastication est reconnue dans la Constitution de Bolivie comme patrimoine culturel.

 

En Bolivie, la plante est cultivée dans 2 régions : à Yungas et à Chapare. Les cultivateurs de coca de Yungas sont reconnus comme les cultivateurs traditionnels et fournissent la marché intérieur pour la mastication ou “acullicu” comme on dit dans la langue locale, alors que les cultivateurs de coca de Chapare ont été accusés par des opposants et des médias de détourner la production pour faire de la cocaïne et le trafic de drogues.

 

Le Gouvernement bolivien a assuré que l'augmentation de la production est destinée aux recherches d'utilisations alternatives et à son traitement au niveau industriel. L'acullicu et les infusions de coca sont reconnus comme remèdes pour combattre le mal des hauteurs. Le Gouvernement espère continuer les recherches sur les propriétés de la coca en tant que produit énergétique et analgésique en onguent et dans d'autres présentations industrielles.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Bolivia-explicara-ley-de-la-coca-a-la-comunidad-internacional-20170301-0051.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/03/bolivie-la-loi-sur-la-coca-sera-expliquee-a-la-communaute-internationale.html