Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Amérique Latine: L'OEA doit-elle être neutre ? Almagro dit : « non ».

Publié le par Bolivar Infos

 

Au Sommet Latino-américain de Marketing Politique et de Gouvernance qui se déroule à Miami, le secrétaire général de l'OEA a exposé certains de ses points de vue sur ce qu'il considère que devrait être la démocratie.

 

L'Organisation des Etats Américains (OEA) ne peut pas être « neutre » face aux événements qui surviennent dans l'hémisphère, dans ses efforts pour défendre les valeurs et les principes démocratiques, a assuré mercredi son secrétaire général, Luis Almagro.

 

Almagro a déclaré : « Je dois représenter aussi bien les Gouvernements que l'opposition et je dois être le défenseur le plus aguerri de leurs droits. »

 

Almagro, qui a été chancelier de l'Uruguay sous le Gouvernement de José Mujica, a parlé de la nécessité de rendre la démocratie de plus en plus participative et a souligné que l'OEA stimule une culture de « compréhension et de consensus. »

 

C'est ce qu'a déclaré l'Uruguayen au Sommet Latino-américain de Marketing Politique et de Gouvernance qui se déroule à Miami, Etats-Unis, où il est intervenu avant la remise de prix au bon Gouvernement.

 

Cependant, depuis qu'il a été élu secrétaire général de l'OEA, Almagro encourage des actions d'ingérence contre le Venezuela, dénoncées par le Gouvernement Bolivarien comme faisant partie d'un ordre du jour putschiste en connivence avec la droite vénézuélienne.

 

Dans ses paroles de mercredi, il a souligné que de son poste, il va être un « défenseur aguerri » des citoyens dont sont violés les droits de l'homme, une déclaration qui a été reçue avec des applaudissements.

 

Néanmoins, Almagro n'a pas protesté avec la même véhémence que dans le cas du Venezuela contre les assassinats de dirigeants sociaux en Colombie, au Guatemala et au Honduras, la répression contre les enseignants en Argentine ou le grand nombre d'affaires de corruption dans le Gouvernement du Brésil.

 

Le secrétaire général de l'OEA a même rencontré, lundi dernier, le président de la Chambre des Députés du Brésil, Rodrigo Maia qui est l'objet d'une enquête pour participation présumée au réseau de corruption qui a détourné plus de 2 000 millions de dollars de l'entreprise pétrolière d'Etat Petrobras vers la politique.

 

« Je discute avec le président de la Chambre des Députés du Brésil, Rodrigo Maia, de la situation difficile de l'Assemblée Nationale (AN) du Venezuela, » a déclaré Almagro sur son compte Twitter.

 

Almagro a évoqué plusieurs fois l'AN, à la différence du Congrès paraguayen qui a été incendié suite à la crise politique que vit le pays, incendie dans lequel est mort un député. Ses déclarations varient selon le pays, elles alertent les diplomates et les mouvements sociaux de la région.

 

Et quand, il y a moins d'une semaine, au Paraguay, on a incendié le Congrès et assassiné un député, qu'a dit le secrétaire de cette organisation ? « J'appelle à la paix civile au Paraguay. » C'est ce qu'i doit faire, appeler à la paix, non à la confrontation. Ils poursuivent le Venezuela, » a condamné la chancelière vénézuélienne Delcy Rodríguez lors de la session de l'OEA du 5 avril dernier.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/La-OEA-debe-ser-neutral-Almagro-dice-que-no-20170412-0069.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/04/amerique-latine-l-oea-doit-elle-etre-neutre-almagro-dit-non.html