Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cuba : Le mouvement argentin de solidarité avec Cuba

Publié le par Bolivar Infos

 

LES milliers d’Argentins, membres d’organisations de solidarité avec Cuba, ont lancé cette année un programme adopté les 26 et 27 novembre 2016 par 96 délégués de neuf provinces, a annoncé Alberto Mas, secrétaire du Club argentin des journalistes amis de Cuba (CAPAC)

 

Auteur: Nuria Barbosa Leon | informacion@granma.cu

28 avril 2017 17:04:17

 

Alberto Mas a annoncé que le Mouvement argentin de solidarité avec Cuba organisera plusieurs rencontres sur la pensée du commandant en chef Fidel Castro. Photo: Courtoisie de l’interviewé

LES milliers d’Argentins, membres d’organisations de solidarité avec Cuba, ont lancé cette année un programme adopté les 26 et 27 novembre 2016 par 96 délégués de neuf provinces, a annoncé Alberto Mas, secrétaire du Club argentin des journalistes amis de Cuba (CAPAC).

 

Le CAPAC est présidé par la journaliste et écrivaine Stella Calloni et s’inscrit dans le cadre des actions du Mouvement argentin de solidarité avec Cuba (MasCuba). Cette organisation qui participe au déploiement d’une conscience et d’un engagement collectif en faveur des causes cubaines est composée de syndicalistes, partis politiques et mouvements sociaux. Le CAPAC organise une rencontre nationale tous les deux ans.

 

Alberto Mas a précisé à Granma international via courriel que la dernière rencontre, qui s’est déroulée en présence du Héros de la République de Cuba, Fernando Gonzalez Llort, président de l’Institut d’amitié avec les peuples (ICAP) a été marquée par le décès du commandant en chef Fidel Castro et que les participants ont décidé de la placer sous le thème « Fidel Castro vit, à Cuba, en Argentine et dans le monde entier ».

 

Ainsi, il a été convenu à cette dernière réunion de favoriser la création de chaires sur la pensée du leader historique de la Révolution cubaine, à l’instar des organisations membres du Chapitre argentin des Mouvements sociaux de l’Alba (Alliance bolivarienne pour les peuples de Notre Amérique). Ces espaces serviront de cadre à quatre rencontres de réflexion dans la ville de Cordoba et dans le centre urbain de la capitale. Les réunions de Buenos Aires auront lieu à la Maison de l’amitié Argentine-Cuba.

 

Alberto Mas, qui est licencié en gestion, photographe et communicateur, a ajouté que la dernière rencontre a également fait l’éloge du travail déployé par la Proposition Tatu, une organisation fondée en 2006 par d’anciens élèves de l’École latino-américaine de médecine de Cuba (ELAM). À ce jour, ils ont organisé 19 missions sanitaires et soigné quelque 52 000 personnes, et ils jouent un rôle actif dans la prévention et la promotion de la santé dans les communautés défavorisées du pays.

 

Les participants ont également convenu d’apporter leur soutien à l’hôpital Dr Ernesto Che Guevara de la ville de Cordoba, chargé de réaliser des chirurgies ophtalmologiques dans le cadre de l’Opération Miracle, qui a répondu aux demandes et a déjà soulagé plus de 50 000 bénéficiaires.

 

Alberto Mas a ajouté : « Depuis sa création, MasCuba a mis en place de nombreuses initiatives, dont des stratégies d’information et de diffusion au niveau des quartiers. C’est le cas de la Table internationaliste que nous avons organisée dans le district La Matanza, et des rencontres prévues tous les samedis dans la communauté Almirante Brown, qui développent une stratégie de divulgation sur la réalité cubaine, avec des conférences, des informations rapportées par le journal Granma, des ventes de livres, de la musique et du matériel audiovisuel en provenance de la plus grande des Antilles ».

 

Il a également souligné le travail des radios communautaires, financées par l’effort solidaire de nombreux camarades. Il a mentionné à titre d’exemple les émissions De Cuba traigo un cantar, qui fêtera son 10e anniversaire, patronnée par l’émetteur 26 Juillet, et la station Mesa internacionalista, qui ont émis 33 émissions conçues par FM Plural 103.9, un espace de rencontres et de réflexion qui atteint les différentes zones de la banlieue de Buenos Aires moyennant une modulation de fréquence. Autre émission de radio particulièrement suivie : Cuba y nosotros, transmise depuis Bariloche à partir de 2004 par la chaîne Gente de Radio.

 

Le CAPAC – le Club argentin des journalistes amis de Cuba –, créé le 12 octobre 2010 contribue à la diffusion des principales nouvelles de Cuba en distribuant chaque jour un bulletin à plus de 300 journalistes et en développant des projets visant à toucher davantage de public. Nombre de ces actions ont pour but de dénoncer et contrecarrer la guerre idéologique livrée contre Cuba par le Département d’État par le biais de grandes chaînes internationales comme la CNN, et d’encourager les luttes populaires et anti-impérialistes du continent, a indiqué Alberto Mas, qui a ajouté dans son message : « Aujourd’hui nous avons plusieurs Maisons de l’amitié. Les plus connues sont celle de Buenos Aires, celle de la zone nord de la ville Vicente Lopez et la Maison des patriotes latino-américains de La Plata. Elles livrent des informations sur Cuba, exigent la levée du criminel blocus économique, commercial et financier des États-Unis et participent à l’organisation, chaque année des brigades de travail volontaire qui se rendent chaque année au Campement international Julio Antonio Mella, dans la commune de Caïmto, dans la province occidentale cubaine d’Artemisa. Ces espaces sont aussi particulièrement impliqués en faveur de l’unité et de l’intégration latino-américaines et caribéennes en tant que stratégie de nos peuples pour faire face aux politiques néolibérales et coloniales prônés par les courants de droite et encouragées par l’impérialisme nord-américain ».

 

Le Mouvement argentin de solidarité avec Cuba est né lorsque le monde a appris l’existence de l’Armée rebelle, dans les montagnes de la Sierra Maestra, qui a dirigé la lutte contre la dictature de Fulgencio Batista. Cette organisation appuya les mesures révolutionnaires adoptées après la victoire du 1er janvier 1959, des revendications inspirées des idées du Héros national cubain José Marti, qui le 24 juillet 1890 fut nommé consul de l’Argentine dans la ville de New York et fut collaborateur du quotidien argentin La Nacion.

 

Un autre des moments forts de la lutte du mouvement fut la campagne organisée en faveur de la libération des Cinq patriotes cubains injustement incarcérés aux États-Unis pour avoir lutté contre le terrorisme.

 

Le dirigeant a également souligné le travail concernant la divulgation des résultats chaque année du vote à l’ONU en faveur de la levée du blocus, et la remise en 2016 au ministère argentin des Affaires étrangères de plus d’un millier de signatures du peuple pour exiger au gouvernement de Mauricio Macri de ne pas modifier le vote argentin contre cette mesure de coercition.

 

Alberto Mas a annoncé la tenue de la prochaine rencontre nationale en 2018, dans la ville de Rosario. Elle sera précédée de plusieurs réunions régionales prévues cette année. Les sujets de débats seront variés, mais ils s’inscriront dans le cadre du 90e anniversaire de la naissance du commandant Ernesto Che Guevara qui sera commémorée le 14 juin 2018, et du 50e anniversaire de son assassinat, le 8 octobre 2017.

 

Ce militant de la solidarité a souligné dans son message qu’à l’heure actuelle une attention prioritaire est accordée au soutien de l’intégration et de la solidarité de l’Amérique latine, avec Cuba comme phare dans la résistance aux politiques hégémoniques et impériales encouragées par les États-Unis, et en faveur de la construction d’un monde solidaire, la réalisation d’un ordre social où il n’y a plus ni exploiteurs, ni exploités.

 

Et il a cité les propos du guérillero héroïque Che Guevara, dans son message à la Tricontinentale, en 1967 : « Et si nous étions tous capables de nous unir, pour porter des coups plus solides et plus sûrs, pour que l’aide sous toutes les formes aux peuples soit encore plus effective, comme l’avenir serait grand et proche ! ».

 

Et Alberto Mas de conclure : « La défense du rôle du Mercosur avec le Venezuela en tant que vase communicant avec les pays de l’Alba est essentielle pour la construction d’une région intégrée aux plans économique, politique et social ».

 

http://fr.granma.cu/cuba/2017-04-28/le-mouvement-argentin-de-solidarite-avec-cuba

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/04/cuba-le-mouvement-argentin-de-solidarite-avec-cuba.html