Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela: Communiqué du Ministère des Relations Extérieures sur le départ du Venezuela de l'OEA

Publié le par Bolivar Infos

Communiqué

La République Bolivarienne du Venezuela, à l'occasion des actions illicites , illégitimes et intrusives réitérées et systématiques réalisées par le Secrétaire Général de l'Organisation des Etats Américains (OEA), Luis Almagro, et par une faction de Gouvernements de la région informe :

 

1. L'OEA n'est pas qualifiée pour s'occuper des sujets concernant le Venezuela parce qu'elle a été instrumentalisée par les absurdités, les actions arbitraires, biaisées, disproportionnées, dolosives et détournées du Secrétaire Luis Almagro concernant le Venezuela qui contreviennent gravement aux normes directrices, aux principes et aux fondements de son action en tant que fonctionnaire international et aux buts et aux fins manifestes de l'Organisaton.

 

2.Une faction minoritaire de Gouvernements de pays membres de l'OEA persiste dans l'agression de la République Bolivarienne du Venezuela en violant grossièrement la Charte de l'OEA, les règles et les principes qui régissent son fonctionnement et les principes sacrés du Droit International qui affirment le respect mutuel souverain, l'égalité entre les Etats, l'autodétermination des peuples et la non ingérence dans les affaifres intérieures des Etats.

 

3.L'OEA s'est érigée en copie du Tribunal de l'Inquisition dont le seul but et le seul ordre du jour sur le continent consiste à faire un procès et à condamner sans être un tribunal, sans qu'il y ait de délit et le moindre jugement préalable envers le Venezuela en cherchant à criminaliser son Gouvernement, à isoler notre pays, à déstabiliser notre démocratie constitutionnelle et à favoriser les plans d'intervention étrangère contre notre Patrie.

 

4.Le 3 avril dernier, l'une des instigations les plus honteuses dans l'histoire institutionnelle de cette Organisation a eu lieu et a donné le feu vert aux violences qu'exécute aujourd'hui l'opposition extrémiste vénézuélienne et qui ont causé le chaos et la douleur à la société et ont coûté aujourd'hui la vie à 26 citoyens vénézuéliens.

 

5.Le caractère partial du Secrétaire Général de l'OEA, l'application d'un double standard en matière de Droits de l'Homme, les actions préjudiciables à la paix et à la tranquillité publique, à l'indépendance, à la non intervention et à la dignité d'un Etat Membre écartent toute possibilité que l'OEA soit l'endroit adéquat et équilibré pour la compréhension mutuelle et le respect souverain, la coopération et le bien-être collectif, étant donné qu'on a manipulé le rôle de ses organes intérieurs, qu'on a semé la division au sein de l'Organisation et qu'on a stimulé la méfiance entre ses membres.

 

6.La République Bolivarienne du Venezuela rejette catégoriquement la prétention d'invoquer le Mécanisme de Consultation des Ministres des Relations Extérieures de l'OEA – tellement illicite qu'elle prétend se fonder sur une résolution qui n'existe pas – pour traiter de tout sujet concernant le Venezuela sans l'autorisation expresse de l'Etat vénézuélien et exprime sa décision claire, pleine et indubitable dans le sens où, en concrétisant cette tentative illégale qui viole nos droits, va débuter le processus conduisant à la dénonciation de la Charte de l'OEA et au retrait de notre pays de cette organisation, conformément aux principes historiques et doctrinaires qui inspirent notre diplomatie.

 

7.Le Venezuela a convoqué une Réunion Extraordinaire des Chanceliers de la Communauté des Etats Latino-américains et Caribéens (CELAC) pour aborder, sans pressions indûes et illicites du pays dominant de la Région et dans le cadre de l'égalité souveraine des Etats, les « Menaces contre l'Ordre Démocratique Constitutionnel en République Bolivarienne du Venezuela ainsi que les actions interventionnistes contre son indépendance, sa souveraineté et son autodétermination » qui aura lieu le 2 mai prochain au Salvador comme l'a indiqué officiellement la Présidence tournante de la CELAC.

 

8.Le Venezuela ne se préoccupera d'aucune initiative dans le cadre de l'OEA qui a largement et publiquement démonré son contenu interventionniste dans les affaires intérieures de notre pays et prétend mettre sous tutelle la vie politique, économique et sociale de notre Nation et qui constituerait le précédent le plus gravement préjudiciable à toutes les règles du Droit Internatioanl Public.

 

La République Bolivarienne du Venezuela lance un appel à la communauté internationale et aux corporations de la communication pour que cesse la brutale déformation de la réalité de notre pays tout en condamnant les manifestations qu'organisent les agents putschistes et extrémistes qui encouragent la violence et l'intervention au Venezuela dans une conjuration avec des Gouvernements qui appliquent le mandat que leur a donné Washington. Nous sommes un Peuple de Paix qui construit son avenir avec les drapeaux de l'indépendance et de la liberté que nous avons hérités de nos Libérateurs et de nos Libératrices.

 

Caracas, 26 avril de 2017

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

NOTE  de la traductrice:

Pour consulter la Charte de l'OEA (en français), cliquez sur ce lien:

http://www.oas.org/dil/french/traites_A-41_Charte_de_l_Organisation_des_Etats_Americains.pdf

source en espagnol :

http://www.avn.info.ve/contenido/venezuela-denuncia-acciones-almagro-contra-soberan%C3%ADa-patria

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/04/venezuela-communique-du-ministere-des-relations-exterieures-sur-le-depart-du-venezuela-de-l-oea.html