Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Les dirigeants de l'opposition ont financé les actes de vandalisme

Publié le par Bolivar Infos

 

Les groupes de vandales au service de l'opposition ont causé des pertes de l'ordre de 50 000 millions de bolivars, a indiqué Maduro.

 

Les individus arrêtés lors des violences à Caracas ont avoué qu'ils ont été payés par les dirigeants de Primero Justicia, le parti d'Henrique Capriles. Le Gouvernement a présenté les preuves que le Ministère Public l'a autorisé à présenter.

 

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a annoncé dimanche que les organismes de sécurité de l'Etat possèdent des preuves qui relient la direction de l'opposition aux actes de vandalisme et de violence.

 

« Je présente les preuves que le Ministère Public m'a autorisé à présenter, seulement certaines. Justice sera faite. Ils ne feront plus de dégâts parce qu'ils n’ont plus rien pour le faire et parce que nous ne le permettons pas, » a déclaré le chef de l'Etat qui a montré une vidéo sur laquelle on voit un jeune qui a été arrêté à qui on a payé 300 000 bolivars pour détruire le siège de la Magistrature.

 

Guido Rodríguez, un des jeunes qui a dirigé l'attaque de al Direction Exécutive de la Magistrature à Chacao, état de Miranda, a déclaré à un fonctionnaire du Ministère Public que les frères « costauds » José et Alejandro Sánchez, de jeunes dirigeants du parti Primero Justicia dans la municipalité Libertador, l'ont payé pour réaliser les actes de vandalisme.

 

Les individus arrêtés ont également déclaré que les violences, dont le but est de créer un scénario propice à une intervention militaire, ont été préparées début mars au siège du parti d'opposition Primero Justicia.

 

« Ce sont des preuves dignes de foi et ce sont les témoignages et plus de preuves que nous présenterons dans les prochains jours, » a assuré Maduro pendant une réunion de travail avec le Cabinet Ministériel au Palais de Miraflores (siège du Gouvernement).

 

Lors de son allocution, il a aussi informé que le coût du vandalisme contre des institutions publiques a été de 50 000 millions de bolivars. Les attaques ont été dirigées contre le réseau de Marché des Aliments (MERCAL), une clinique mobile de la Mission Nevado (un programme public destiné aux soins aux animaux domestiques, unique de cette sorte dans le pays), des véhicules de nettoyage de la ville, des institutions d'éducation et des unités de transport public.

 

Ce n'est pas la première fois que les marches organisées par l'opposition finissent par des violences : c'est arrivé en 2014 quand le plan « La Sortie » a été activé et qu'ont été attaqués des sièges d'institutions gouvernementales.

 

Maduro a souligné que l'union du peuple pour défendre la paix et la Révolution Bolivarienne est le bouclier face aux plans violents de coup d'Etat de la droite. En ce sens, il a annoncé une grande journée milicienne en défense de la paix du pays qui débutera lundi à la première heure.

 

Il a réaffirmé la volonté du Gouvernement à établir un dialogue avec les acteurs politiques pour garantir la paix et le développement économique du pays.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Pruebas-de-conspiracion-opositora-para-crear-caos-en-Venezuela-20170416-0036.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/04/venezuela-les-dirigeants-de-l-opposition-ont-finance-les-actes-de-vandalisme.html