Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Les Etats-Unis donnent un avertissement sur « l'utilisation de la répression lors de la marche de mercredi »

Publié le par Bolivar Infos

 

Le Gouvernement des Etats-Unis a donné un avertissement aux forces de l'ordre du Venezuela sur l'utilisation excessif de la force lors des manifestations de protestation prévues pour ce mercredi en leur rappelant qu'ils seront jugés individuellement pour leurs actes.

 

Cette déclaration a été faite le lendemain du jour où Nicolás Maduro a annoncé qu'il avait approuvé des plans pour armer 500 000 miliciens de fusils.

 

Ce plan « amènera le Venezuela au désastre, » a averti un haut fonctionnaire du Département d'Etat dans une conversation téléphonique avec des journalistes.

 

« Ces personnes impliquées dans la répression criminelle d'activités démocratiques pacifiques, dans la détérioration des institutions et des pratiques démocratiques et de graves violations des droits de l'homme seront personnellement responsables de leurs actions envers le peuple vénézuélien, ses institutions et la communauté internationale, » a dit le fonctionnaire du Gouvernement qui non seulement envahit des pays, assassine, affame et provoque des millions de déplacements mais en plus, dirige l'OTAN avec ses complices européens.

 

« Nous rappelons à la force publique, aux membres de la police, de l'Armée et de la Garde Nationale ainsi qu'aux membres du système judiciaire leur responsabilité légale et constitutionnelle de protéger, pas de prévenir, les manifestations pacifiques. »

 

L’administration de Donald Trump actuellement possède une loi qui permet des sanctions individuelles contre des fonctionnaires du Gouvernement vénézuélien impliqués dans des violations des droits de l'homme et des pratiques de corruption.

 

Cette loi, qui jusqu'à présent, a été utilisée contre un petit nombre de fonctionnaires chavistes, continue à être en vigueur et peut être utilisée pour geler les actifs et suspendre les visas.

 

L'OEA et les 11 cipayes de l'Amérique Latine

 

Auparavant, un groupe de 11 pays latino-américains a émis un communiqué appelant instamment le « Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela à garantir le droit à la manifestation pacifique. »

 

Le document, diffusé depuis Bogotá, a été signé par les Gouvernements d'Argentine, du Brésil, du Chili, de Colombie, du Costa Rica, du Guatemala, du Honduras, du Mexique, du Paraguay, du Pérou et de l'Uruguay. Une saloperie de plus de Tabaré Vázquez et de la Bachelet, soumis à la droite la plus sauvage.

 

L'Union européenne s'est également prononcée, signalant qu'elle « observe avec inquiétude la situation d'intense agitation politique et sociale au Venezuela » et lance un appel aux autorités à respecter les droits et les libertés reconnus aux citoyens vénézuéliens par la Constitution de la République Bolivarienne du Venezuela en vigueur. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/04/18/venezuela-ee-uu-ha-dado-luz-verde-para-plan-golpista-en-venezuela-denuncia-maduro/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/04/venezuela-les-etats-unis-donnent-un-avertissement-sur-l-utilisation-de-la-repression-lors-de-la-marche-de-mercredi.html