Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela-Etats-Unis : Les Etats-Unis veulent faire des Armées d'Argentine et du Brésil leurs laquais dans une attaque du Venezuela

Publié le par Bolivar Infos

 

Déclarations du député du PARLASUR Oscar Laborde.

 

Héctor Bernardo.- Le président argentin Mauricio Macri, le putschiste brésilien Michel Temer et le secrétaire général de l'OEA, l'Uruguayen Luis Almagro semblent être en compétition pour devenir le principal représentant des intérêts de Washington dans la région. Avant son voyage aux Etats-Unis pour rencontrer le président Donald Trump, Mauricio Macri a tenté sans succès de faire émettre par le Congrès argentin une déclaration contre le Venezuela.

 

La rencontre entre Macri et Trump a donné matière à analyse. Les engagements pris par le président argentin en matière de défense alignent le pays sur un axe dangereux dont les conséquences peuvent même impliquer l'Armée argentine dans les plans d'intervention militaire de la Maison Blanche concernant le Venezuela.

 

Dans un dialogue avec Contexto, le député du PARLASUR Oscar Laborde a signalé que « ce qu'il faut analyser, c'est ce que Macri a laissé tomber et ce qu'il a ramené de sa rencontre avec Trump. La réalité indique qu'il n'a ramené aucun engagement certain d’investissement et qu'il a beaucoup laissé tomber. »

 

« En argumentant sur « la soi-disant menace terroriste », il a abandonné un accord pour que les Forces Armées et le Renseignement des 2 pays puissent travailler ensemble sur la Triple Frontière. Il a aussi abandonné la possibilité de participer à des actions armées dirigées par les Etats-Unis. Un détail qui ne donne pas envie de plaisanter et qui n'est pas mineur, est que Trump voudrait parler de la Corée et Macri de citrons. Je crois qu'on a pris avec beaucoup de légèreté le fait très grave que le président des Etats-Unis évoque un pays avec lequel il peut avoir un conflit armé. Il avertit ainsi notre pays (l'Argentine) qu'il y a une possibilité de guerre et demande au Gouvernement de Cambiemos de le soutenir, » a-t-il assuré.

 

Le député a affirmé que « Macri a eu l'idée de pouvoir continuer dans la direction des gestes. Le geste de se montrer totalement ouvert aux positions des Etats-Unis en attendant qu'ils décident de futurs investissements. Il est clair que cela n'a pas fonctionné. »

 

« Macri voulait apporter un cadeau à Trump en montrant une résolution du Congrès argentin contre le Venezuela mais ce projet a échoué. Au PARLASUR, les députés de Cambiemos ont essayé de faire la même chose et n'y sont pas non plus arrivés. C'était « un cadeau », un geste de plus parmi les nombreuses concessions que Macri voulait apporter au président des Etats-Unis, » a-t-il remarqué.

 

Le parlementaire a rappelé la tentative du Gouvernement argentin pour acheter des armes aux Etats-Unis et a assuré que « cela n'a pas été considéré avec le sérieux nécessaire. Ces armes de seconde catégorie, on les vend à bas prix aux « amis » des Etats-Unis et pour être considéré comme un « ami », il faut être disposé à participer à n'importe quelle intervention militaire qu'ils organisent. »

 

« Il y a longtemps que les Etats-Unis veulent intervenir militairement au Venezuela. Le pétrole vénézuélien a toujours été dans leur objectif. La Maison Blanche cherche à ce que l'OEA mette sous tutelle le Venezuela et pour cela, elle a besoin de faire une intervention militaire. En ce sens, les Etats-Unis cherchent à ce que les Armées d'Argentine et du Brésil soient leurs complices dans une intervention au Venezuela, » a conclu Laborde.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.lahaine.org/eeuu-pretende-que-los-ejercitos

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/05/venezuela-les-etats-unis-veulent-faire-des-armees-d-argentine-et-du-bresil-leurs-laquais-dans-une-attaque-du-venezuela.html