Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : La Constituante met-elle fin à l'héritage de Chávez?

Publié le par Bolivar Infos

 

Avec l'appel à constituer à partir de la base une Assemblée Nationale Constituante il n'y a aucune possibilité d'en finir avec l'héritage d'Hugo Chávez, a affirmé à Telesur l'avocate constitutionnaliste María Alejandra Díaz.

 

L'Assemblée Nationale Constituante convoquée lundi par le président du Venezuela, Nicolás Maduro a pour but principal de renforcer la Grande Charte en vigueur. Cependant, cette Constituante a été ouvertement refusée par les secteurs de l'opposition qui la qualifient de « coup d'Etat » pour « trahir l'héritage d'Hugo Chávez. »

 

Le ministre vénézuélien de l'Education, Elías Jaua, a été désigné par le président Nicolás Maduro pour être président de la Commission pour la Constituante, un projet qui a été planifié depuis 10 ans, assure-t-il, par le Commandant Hugo Chávez. Pourquoi l'opposition accuse-t-elle le Gouvernement de Nicolás Maduro de « détruire » l'héritage de Chávez ?

 

Pour l'avocate constitutionnaliste vénézuélienne María Alejandra Díaz, le but de la droite est de diviser et de troubler le peuple chaviste « ce peuple qui a réussi à se réunifier autour du projet de Constitution. Ils ont besoin de faire appel à la peur que cette action va être la perte de l'héritage d'Hugo Chávez pour avancer dans leur stratégie. »

 

Dans une interview accordée à Telesur, Díaz a affirmé qu'avec cet appel de Nicolás Maduro à constituer à partir de la base une Assemblée Nationale Constituante il n'y a aucune possibilité d'en finir avec l'héritage d'Hugo Chávez.

 

Hugo Chávez (2007) : « Le Pouvoir Constituant ne peut être gelé, ne peut être gelé par le pouvoir constitué. »

 

En 2007, pendant la cérémonie de prise de possession de son second mandat, Hugo Chávez a déclaré :

 

« Non, le Pouvoir Constituant ne peut pas être gelé, ne peut pas être gelé par le pouvoir constitué. (…) Certains auteurs parlent du caractère terrible du Pouvoir Constituant. Je crois que le Pouvoir Constituant est terrible mais que nous en avons besoin ainsi, terrible, complexe, rebelle. Le Pouvoir Constituant ne doit pas se soumettre (…), le Pouvoir Constituant est et doit être, compatriotes, une puissance permanente, une puissance de transformation, d'injection révolutionnaire pour réactiver de temps en temps notre processus bolivarien. »

 

Chávez exprimait clairement la nécessité de trouver des points de rencontre avec le dialogue entre tous les secteurs politiques de la nation.

 

La base de discussion de l'Assemblée Nationale Constituante est la Constitution elle-même, les droits fondamentaux, les principes garantis dans cette Constitution réformée par Hugo Chávez, « ce catalogue de droits ne peut être modifié, c'est pourquoi il est absurde de dire à nos gens, de dire au monde que nous sommes contre l'héritage de Chávez, » a déclaré Diaz.

 

La convocation d'une Assemblée Nationale Constituante par Maduro demande de réaliser des élections directes et secrètes pour les 500 députés constituants de tour le pays. C'est une proposition fixée par la Constitution.

 

L'analyste international Basem Tajeldine a affirmé que Nicolás Maduro a mis dans es ains du peuple le pouvoir de choisir ses représentants « avec la Constituante, le peuple aura le dernier mot, le débat est ouvert, on prépare le terrain pour un grand forum de participation massive, on convoque le pouvoir constituant d'origine qui est le peuple pour approfondir la Révolution. »

 

La décision de demander une Constituante est due au refus de la droite vénézuélienne de participer au dialogue organisé à plusieurs occasions par le Président. L'opposition vénézuélienne a décidé de refuser le dialogue et a opté pour mettre en arche un coup d'Etat perpétuel.

 

La directrice du Conseil National Electoral (CNE), Tibisay Lucena, a affirmé que le processus de Constituante est « une grande opportunité » pour développer la rencontre et le débat national.

 

Après avoir lu les articles 347 et 348 de la Constitution vénézuélienne dans lesquels est affirmé le droit du Président de la République à convoquer l'Assemblée Nationale Constituante, Lucena a déclaré : « Le Venezuela traverse un moment crucial de son histoire politique et cette convocation représente une grande opportunité pour la rencontre et le débat national dans laquelle nous pouvons trouver des solutions aux difficultés de notre époque. »

 

María Alejandra Díaz a affirmé que l'Assemblée Nationale Constituante « est une opportunité pour que se rencontrent tous les secteurs, même ceux qui son en désaccord en ce moment, pour trouve un consensus dans le cadre de la Constitution de la République qui nous unit. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/La-Constituyente-en-Venezuela-pone-fin-a-legado-de-Chavez-20170503-0033.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/05/venezuela-la-constituante-met-elle-fin-a-l-heritage-de-chavez.html