Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Le dirigeant étudiant assassiné était chaviste et soutenait la Constituante

Publié le par Bolivar Infos

 

Juan Bautista López Manjarres, le dirigeant étudiant assassiné d'une université polytechnique de l'état d' Anzoátegui, dans l'est du pays, avait exprimé mercredi lors d’une conférence de presse son soutien à la convocation de l'Assemblée Nationale Constituante proposée par le président Nicolás Maduro.

 

López, 33 ans, président de la Fédération des Centres d'Etudiants de l' Université Polytechnique Territoriale José Antonio Anzoátegui (UPTJAA) qui a son siège à El Tigre, a été tué jeudi matin à la fin d'une assemblée qui s'est tenue sur un terrain du siège universitaire. L'attaquant lui a tiré dessus plusieurs fois et a fui sur une moto par la route nationale conduisant à Ciudad Bolívar, selon une note de presse du Ministère Public.

 

Le porte-parole étudiant avait publié sur son compte Twitter @juan_lopez_03 une photo de l'activité de la fédération qu'il dirigeait en soutien au processus constituant propose par le chef de l'Etat. S'il n'est pas certain que ce soutien puisse être lié au crime, le fait que les médias commerciaux n'aient pas parlé de cet événement et aient soigneusement évité toute référence au militantisme chaviste de López Manjarrés attire l'attention.

 

A cette occasion 3 personnes ont également été blessées, une à la tête et les 2 autres aux jambes, c'est pourquoi elles ont été transportées dans un centre de soins de cette zone.

 

Le Ministère Public a commissionné le 4° procureur de l'état d'Anzoátegui, Cristal Medina pour enquêter sur ces faits et a précisé que des fonctionnaires de l'Unité Technique Scientifique et d'Investigations de cet état participent à l'enquête ainsi que le Corps d'Investigations Scientifiques, Pénales et Criminelles.

 

Le dirigeant étudiant présidait une assemblée sur les cours intensifs de l'université quand les assassins présumés sont arrivés à 10H30. L'un d'eux, sans dire un mot, a sorti un pistolet et lui a tiré dessus, précise le journal local El Tiempo qui note que ce crime est un crime de tueur à gages. Selon la version du journal El Vistazo, on aurait entendu au moins 23 coups de feu.

 

López avait déjà été victime d'un attentat le 24 décembre dernier dans le secteur La Charneca où il résidait.

 

En novembre 2013, López avait indiqué comme motif de la Journée de l'Etudiant : « avant, nous n’étions pas pris en compte comme maintenant » et il avait ajouté que « depuis 14 ans, nos droits et l'accès à l'éducation sont revendiqués. »

 

Sur son compte Twitter, López avait partagé des photos de lui avec l'actuel ministre de l'Education Universitaire, Hugbel Roa et avec le président de la région Nelson Moreno ainsi que des photos d'activités de maintenance et d'amélioration des installations de l'université.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.latabla.com/lider-estudiantil-asesinado-en-el-tigre-apoyaba-la-constituyente/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/05/venezuela-le-dirigeant-etudiant-assassine-etait-chaviste-et-soutenait-la-constituante.html