Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Le votes oui, les balles, non !

Publié le par Bolivar Infos

 

Comité International Paix, Justice et Dignité des Peuples, 22 mai 2017

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

L'ordre du jour mis au pont par le Département d'Etat pour détruire le gouvernement légitime de Nicolás Maduro a eu plusieurs étapes dans la stratégie pour justifier une intervention « humanitaire. » Ces derniers mois, il a essayé d'obtenir une condamnation par la déliquescente OEA grâce à son agent de l'empire Luis Almagro.

 

La seule chose qu'ils ont obtenu, c'est que le Venezuela Bolivarien, dans une attitude souveraine, quitte l’organisme dirigé par les Etats-Unis. Almagro est resté nu comme un pantin des pires intérêts de l'Empire et a gagné la réprobation de la région.

 

Le pas suivant fait par Washington a été de donner le feu vert à la droite vénézuélienne pour provoquer le chaos de façon systématique en utilisant la violence extrême : incendies provoqués pour détruire des biens matériels, provocation des forces de sécurité, pillage d'installations, appels à la grève, utilisation d'armes blanches et d'armes à feu pour assassiner des innocents qui ont provoqué des dizaines de morts. Au niveau international, on protège le harcèlement du personnel diplomatique et des ambassades bolivariennes dans le monde.

 

Tout cela avec l'accord de la droite régionale et européenne grâce à une campagne médiatique féroce. Jour après jour, les principaux médias du monde répercutent la fausse image d'une impossibilité à gouverner dans laquelle on diabolise Maduro et on exige sa démission immédiate.

 

En réalité, l'opposition n'a jamais pu rassembler un nombre important de manifestants. La majorité du peuple bolivarien est absolument contre la violence.

 

Depuis juin de l'année dernière, « l'opposition » refuse systématiquement le dialogue organisé par le Gouvernement du Venezuela avec le soutien international de l'UNASUR, de 2 ex présidents latino-américain, d'1 ex premier ministre européen et du Vatican. Le pape François lui-même a déclaré que les dialogues n'ont pas abouti à cause des divisions de la droite.

 

Dans cette situation difficile où un secteur minoritaire prétend détruire les énormes réussites obtenues par la Révolution Bolivarienne , le Président Maduro, en faisant usage des attributions que lui confère la Constitution, en application des articles 347 et 348, a convoqué le peuple à la réalisation d'une Assemblée Nationale Constituante, le mécanisme le pus démocratique qui existe. « J'ai totalement confiance dans le peuple du Venezuela, je remets mon pouvoir à celui qui en constitue l'origine, le peuple » pour « vaincre le coup d'Etat fasciste et que ce soit le peuple par sa souveraineté qui impose la paix, l'harmonie et le dialogue national véritable. » L'Assemblée Nationale Constituante, ANC, « sera profondément ouvrière, communale, du peuple, pour préserver la paix et la stabilité du pays, » a déclaré le Président Maduro le 1° mai en l'annonçant au pays.

 

Aujourd'hui, arrivent des informations de pillage de commerces, d'incendies de logements et d'installations d'intérêt public qui comprennent l'attaque du Commandement de al Garde Nationale Bolivarienne à Sabaneta1, Barinas.

Cette escalade perverse de provocations et d'actions violentes criminelles et fascistes doit cesser tout de suite.

 

Nous condamnons de toutes nos forces la droite fasciste représentée par Henrique Capriles, Julio Borges, Freddy Guevara, Leopoldo López, Lilian Tintori, María Corina Machado et Henri Ramos Allup entre autres, alliés à l’impérialisme qui engage des délinquants et des mercenaires pour incendier des hôpitaux mère-enfant, s'expriment sur les réseaux sociaux avec le langage de la haine, aspergent d'essence les corps des jeunes blessés et cherchent à faire de la Patrie de Bolívar et de Chávez la pire des colonies.

 

Nous lançons un appel urgent à toutes les forces progressistes du monde à soutenir l'appel de Maduro à l'Assemblée Nationale Constituante, seule issue possible pour retrouver la paix et décider du modèle du pays que continuera forger le courageux peuple du Venezuela.

 

Nous exprimons notre soutien par un twitt dans le monde entier accompagnant le début de l' Assemblée Nationale Constituante pour marquer notre solidarité envers la Révolution Bolivarienne et son noble peuple tellement harcelé par l'impérialisme.

 

Dans nos prochains communiqués, nous annoncerons la date et les étiquettes pour le twitt.

 

Défendre le Venezuela Bolivarien contre la violence et le coup d'Etat de la droite impériale et soutenir l'Assemblée Nationale Constituante, c'est défendre la CELAC et la Proclamation « Amérique Latine et Caraïbes Zone de Paix. »

 

Au fascisme, nous disons :

Le votes oui, les balles, non !

Le Venezuela n'est pas seul !

Vous ne passerez pas ! (¡No Pasarán!)

 

Comité International Paix, Justice et Dignité des Peuples,

22 mai 2017

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

NOTE de la traductrice:

1Lieu de naissance du Président Hugo Chavez. Hasard ??

article reçu par mel

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/05/venezuela-le-votes-oui-les-balles-non.html