Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Les actes de violence contre les chavistes et les membres de leur famille seront dénoncés au niveau international

Publié le par Bolivar Infos

 

Le Président Nicolás Maduro a mandaté la chancelière Delcy Rodríguez pour diriger une commission pour répondre aux plaintes des victimes d' actes de violence commis par des groupes violents liés à l'opposition aussi bien dans le pays qu'à l'étranger après plusieurs semaines pendant lesquelles des foules et des groupes violents ont dirigé des attaques coordonnées contre des personnes identifiées avec le processus bolivarien et ont même menacé leurs enfants et leurs familles.

 

« Je vous charge, Chancelière, de diriger une journée nationale et internationale de lutte contre la haine fasciste, de justice contre les menaces contre des familles vénézuéliennes, de dénonciation internationale du fascisme et de lutte pour que la respect de la souveraineté, de la paix, le droit à la vie et la démocratie d'harmonie entre les Vénézuéliens prévalent, » a déclaré Maduro.

 

La commission aura la tâche de dénoncer les groupes qui encouragent, dans les médias conventionnels et digitaux, la violence fasciste de haine et le Président a signalé que ces secteurs sont soutenus au niveau international par les extrémistes résidant à Miami, Washington et Bogotá.

 

Attaques de chavistes et de leur famille, mai 2017

 

« L'impunité favorise le crime, dans ce cas, il favorise l'apparition du fascisme que nous combattons avec notre vie, avec notre corps, » a déclaré le Président qui a ajouté que les violents sont « une minorité mais les minorités fascistes ont imposé des régimes honteux. »

 

A propos des récents événements survenus au Venezuela, le Président a condamné les appels à la rue faits par la Table de l'Unité Démocratique (MUD) qui se sont achevés en foyers de violence comme une « concentration nocturne » et sont liés à des symboles du passé fasciste.

 

Il a rendu Julio Borges – porte-parole du parti d'opposition Primero Justicia qui assume illégalement la direction de l'Assemblée Nationale – responsable d'avoir encouragé les violences dans le pays ainsi que le harcèlement de Vénézuéliens à l'étranger. « je rends responsable Julio Borges, dirigeant et chef de la MUD, de tous les excès, de toute la violence, de toutes les persécutions contre les Vénézuéliens de bien et de paix, » a-t-il déclaré.

 

Lors de son intervention, le chef de l'Etat a souligné que l'initiative de l'appel à la Constituante est une réponse aux violences perpétrées par des groupes de choc au service du secteur le plus extrémiste de l'opposition : « Une assemblée extraordinaire pour expliquer, la consultation de l'assemblée Nationale Constituante en tant que grande réponse de paix en ce moment historique. »

 

Il a répété qu'il était prêt au dialogue avec les 3 secteurs qui ont refusé de participer au processus constituant : Fedecámaras, la Table de l'Unité Démocratique (MUD) et la Conférence Episcopale Vénézuélienne, pour résoudre le problème du pays. « Je veux un dialogue pour la paix, » a-t-il déclaré.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2017/05/denunciaran-actos-de-violencia-contra-chavistas-y-sus-familiares-a-nivel-nacional-e-internacional/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/05/venezuela-les-actes-de-violence-contre-les-chavistes-et-les-membres-de-leur-famille-seront-denonces-au-niveau-international.html