Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : L'avenir et l'Assemblée Nationale Constituante

Publié le par Bolivar Infos

 

Par Miguel Fernández Martínez

Beaucoup se demandent aujourd'hui pourquoi organiser une Assemblée Nationale Constituante au Venezuela étant donné que la Constitution de 1999, mise en place par le commandant Hugo Chávez est l'une des plus complètes et des plus avancées du monde.

 

La réponse est simple : l'extrême-droite vénézuélienne protégée par les Etats-Unis et plusieurs Gouvernements conservateurs d'Amérique Latine a fermé toutes les portes à un dialogue conscient et constructif pour réaliser son rêve de renverser la Révolution Bolivarienne et revenir à la situation de la IV° République.

 

De là la nécessité d'une Assemblée Nationale Constituante qui donne une forme légale et constitutionnelle aux grandes avancées en matière sociale de ces 18 dernières années que l'opposition cherche à effacer si elle obtenait par la force et la terreur ce qu'elle n'a pas obtenu par les urnes.

 

Quand la violence prime et les appels à la paix ne sont pas entendus, la Constituante devient une gigantesque table de dialogue avec tous les secteurs de la société qui donne la parole au peuple par un vote direct et secret et non à une petite partie de la classe politique qui refuse de concevoir des espaces pur la résolution démocratique du conflit.

 

Il y a quelques jours, le membre de la Commission Présidentielle pour l'Assemblée Nationale Constituante (ANC), Isaías Rodríguez, a assuré qu'avec la rédaction d'une nouvelle Constitution « nous remettons la paix à la plus forte source de pouvoir qu'il y ait dans le pays qui est le pouvoir d'origine, le pouvoir populaire. »

 

« La paix coûte à construire – a-t-il ajouté – et elle coûte parce que nous, nous choisissons le chemin le plus difficile qui est de faire une révolution dans la paix. »

 

Pour sa part, le président de cette Commission, Elías Jaua, a aussi rappelé à ceux qui ont peur de l'audace politique « qu'aujourd'hui, nous pouvons dire que le président Nicolás Maduro a eu raison de convoquer cette Constituante (…) Nous pouvons dire que l'espace politique du Venezuela, c'est le débat de l'Assemblée Nationale Constituante qui l'occupe (…) que personne n'ait peur, personne ne peut avoir peur du peuple. Ou bien n'aurions-nous rien appris de Chávez ? »

 

Le soutien des ouvriers, des étudiants, des femmes, des handicapés, des artistes, des professionnels, des paysans, des communes et des indigènes qui sont présents dans la discussion de la nouvelle Grande Charte renforcée qui cherche à blinder les conquêtes des 18 dernières années de Révolution est connu.

 

Le projet d'Assemblée Nationale Constituante est déjà un fait. Le processus d'inscription des candidats pour déterminer qui seront les 364 délégués des territoires et les 181 délégués des secteurs qui contribueront à créer un Venezuela pacifique, plus révolutionnaire et où il y ait des espaces pour tous les Vénézuéliens est en marche.

 

Peut-être la Révolution Bolivarienne vit-elle son moment politique le plus critique et avec cette convocation la confiance d'un peuple qui saura protéger l'avenir de la Patrie de Bolívar est-elle de retour ?

 

(Avec des informations de Prensa Latina)

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2017/06/04/venezuela-el-futuro-y-la-constituyente/#.WTUGEjPpMRE

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/06/venezuela-l-avenir-et-l-assemblee-nationale-constituante.html