Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Un hélicoptère attaque le Tribunal Suprême de Justice et le Ministère de l'Intérieur

Publié le par Bolivar Infos

 

Une attaque armée a été perpétrée mardi soir contre les sièges du Tribunal Suprême de Justice (TSJ) et du Ministère du Pouvoir Populaire de l'Intérieur, de la Justice et de la Paix (MPPRIJP) à Caracas. Cette attaque a été réalisée depuis un hélicoptère de la police scientifique vénézuélienne, un Airbus Bölkow modèle 105 immatriculé CICPC-02 volé sur la base militaire de La Carlota. On a tiré 15 fois sur le ministère situé avenue Urdaneta. Ensuite, on a lancé 4 grenades contre le tribunal. Le responsable a été identifié comme Oscar Alberto Pérez qui s'est servi de sa condition d'inspecteur de la Division du Transport Aérien du CICPC pour voler l'hélicoptère et commettre les attentats. C'est ce qu'a indiqué le ministre de la Communication et de l'Information, Ernesto Villegas.

 

Dans un communiqué lu vers 22H40 mardi, Villegas a signalé que lors de cette attaque, la vie de quelques 80 personnes a été en danger car sur la terrasse de l'institution étaient accueillis les communicants sociaux à l'occasion de la journée qui leur est dédiée.

 

Au Tribunal Suprême de Justice, la Cour Constitutionnelle délibérait et des travailleurs travaillaient dans les bureaux. Il a signalé qu'on a lancé 4 grenades d'origine colombienne et de fabrication israélienne dont 1 n'a pas explosé et a été ramassée. 2 des grenades ont été lancées contre les membres de la Garde Nationale Bolivarienne qui protégeaient l'édifice. Grâce à l'intervention rapide des forces de protection, « on a pu éviter une tragédie. »

 

Villegas a signalé qu'on enquête sur les relations d' Oscar Alberto Pérez avec l'Agence Centrale de Renseignement (CIA) et l'ambassade des Etats-Unis à Caracas ainsi que sur « ses liens avec un ex ministre de l'Intérieur qui a confirmé publiquement récemment ses contacts avec la CIA », évoquant probablement l'ex ministre vénézuélien Miguel Rodríguez Torres.

 

Pour le Gouvernement bolivarien, il s'agit d'attaques terroristes « dans le cadre de l'offensive insurrectionnelle organisée par des agents extrémistes de la droite vénézuélienne avec le soutien de puissances et de Gouvernements étrangers. » Il a signalé que les Forces Armées Nationales Bolivariennes et les corps de sécurité de l'Etat sont déployés pour arrêter les auteurs des faits et récupérer l'avion et exhortent ceux qui peuvent donner des informations sur l'endroit où ils se trouvent à téléphoner au N° 911.

 

Elles invitent aussi la Table de l'Unité Démocratique (MUD), la hiérarchie ecclésiastique et les autres acteurs de la société vénézuélienne a « condamner fermement ces faits » et à « abandonner la violence une fois pour toutes. »

 

Les faits

 

Un journaliste présent au siège du TSJ a pu confirmer que, de l'hélicoptère bleu portant une pancarte avec les mots « Liberté 350 », ont été lancés au moins 2 explosifs contre l'édifice, une attaque à laquelle ceux qui le protégeaient ont répondu pendant 1 minute et demie. La Garde Nationale Bolivarienne et les membres des corps de sécurité ont protégé la zone.

 

Simultanément, sur le compte @oscarperezgv sur Instagram ont été diffusées des vidéos sur lesquelles le pilote de l'hélicoptère, accompagné par ce qui semblait être 4 autres personnes au visage caché, lit un communiqué contre le Gouvernement.

 

Dans cette vidéo, même s'ils déclarent n'appartenir à aucun parti et respecter les institutions, ils font des demandes similaires à celles des partis de droite : ils adhèrent aux articles 333 et 350 de la Constitution, appellent les gens à prendre des bases militaires, assurent que leurs actions cherchent à « rétablir l'ordre constitutionnel » et exigent la démission du Président Nicolás Maduro et de son cabinet ainsi que l'organisation « d'élections générales. »

 

Selon des médias digitaux, l'auteur de l'attaque s'appellerait Oscar Pérez. Cette personne a aussi été acteur dans le film vénézuélien « La mort suspendue » sorti en 2015, dirigé par Oscar Rivas Gamboa et financé en partie par le Centre National Autonome de Cinéma (CNAC), un organisme du ministère de la Culture. Pérez a déclaré à ce moment-là dans une interview accordée à Panorama en octobre 2015 être membre de la Brigade d'Actions Spéciales (BAE) du CICPC, chef des Opérations Aériennes de la Division Aérienne, pilote d'hélicoptère, plongeur de combat et parachutiste.

 

Sur les réseaux sociaux a été diffusée une photo sur laquelle Reyes et une autre personne pilotaient un hélicoptère portant une pancarte « Liberté 350 » qui n'a pas été utilisée dans ce film.

 

Escalade armée

 

Le Président vénézuélien Nicolás Maduro a condamné l'attaque terroriste armée tandis que le ministre Ernesto Villegas la qualifiait « d'acte subversif. »

 

A 20H18, lors d'une cérémonie de remise du Prix National de Journalisme, Villegas déclarait : « Un acte subversif est survenu, une attaque armée depuis un hélicoptère du Corps d'Enquêtes Scientifiques, Pénales et Criminelles (CICPC) contre le siège du Tribunal Suprême de Justice (TSJ) et le siège du Ministère de l'Intérieur. »

 

« Un individu a pris cet avion à l'Etat vénézuélien, a fait une proclamation de coup d'Etat et s'est lancé, en armes, contre la République et la Constitution. C'est une chose qui s'est produite il y a quelques minutes. »

 

Le Président Maduro a indiqué : « Immédiatement, on a activé le plan de détection et de défense aérienne. Ces gens ont lancé des grenades, une n'a pas explosé. Il y avait au TSJ une activité sociale. Ils auraient pu faire plusieurs dizaines de morts ou de blessés, une tragédie. Il sont tiré de l'hélicoptère sur des bureaux du TSJ et ensuite, ils ont survolé l'édifice du Ministère de l'Intérieur et de la Justice. C'est le type même d'escalade armée que je suis venu dénoncer. »

 

Il a indiqué qu'il a fait appel aux Forces Armées Nationales Bolivariennes « pour défendre le droit à la tranquillité et soyez sûrs que tôt ou tard, nous allons capturer l'hélicoptère et ceux qui ont fait cette attaque terroriste armée contre les institutions du pays. Je condamne cette attaque et j'exige que la MUD condamne cette violence éminemment putschiste ! »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2017/06/ataque-armado-helicoptero-cicpc-oscar-perez-tsj-relaciones-interiores/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/06/venezuela-un-helicoptere-attaque-le-tribunal-supreme-de-justice-et-le-ministere-de-l-interieur.html