Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nicaragua : La fête de la révolution

Publié le par Bolivar Infos

 

La ville est une fête. Venues de tout le pays, des caravanes ornées de drapeaux rouge et noir ont envahi la Plaza de la Fe (Place de la Foi).

 

Auteur: Sergio Alejandro Gomez, envoyé spécial | informacion@granma.cu

20 juillet 2017 08:07:16

 

MANAGUA, Nicaragua.- La ville est une fête. Venues de tout le pays, des caravanes ornées de drapeaux rouge et noir ont envahi la Plaza de la Fe (Place de la Foi).

 

Nombreux sont ceux qui ont préféré restés éveillés pour accueillir, ce 19 juillet, le 38ème anniversaire de la Révolution sandiniste, qui réussit à mettre fin à l’une des dictatures les plus sanglantes du continent.

 

Les célébrations envahissent les seuils des maisons qui entourent la Place. Les gens les plus humbles et les travailleurs furent les premiers à reconstruire le pays sur les décombres du tremblement de terre de 1972. La musique raconte des histoires de guérilleros, d’amours perdues pendant la guerre, et de Révolution.

 

Le soir, l’avenue de Bolivar à Chavez est illuminée par des arbres de la vie, des structures métalliques géantes ornées de milliers d’ampoules multicolores. Le matin, sur cette même artère, des milliers de personnes commencent à défiler.

 

En début d’après-midi, le soleil s’érige en protagoniste et la température grimpe a plus de 38 degrés.

 

Des centaines de milliers de drapeaux du Front sandiniste et aux couleurs nationales accueillent le commandant Daniel Ortega et la camarade Rosario Murillo.

 

Des amis du monde entier sont venus partager ce moment. En provenance de Cuba, le Premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, Miguel Diaz-Canel transmet les salutations du peuple cubain et du général d’armée Raul Castro au peuple nicaraguayen. Son message est salué par des applaudissements.

 

La Révolution sandiniste reste un exemple pour les peuples de Notre Amérique, souligne Diaz-Canel. Ses succès dans les domaines politique, économique et social sont incontestables, ajoute-t-il.

 

Voir dans la foule tous ces jeunes visages gais et pleins d’espoir est un signe que le sang n’a pas été versé en vain, que l’exemple du Général des hommes libres, Augusto César Sandino, du commandant Carlos Fonseca Amador et de tous les héros tombés tout au long de l’épopée contre la domination impérialiste est plus que jamais d’actualité, signale le premier vice-président cubain face à l’impressionnant rassemblement de soutien populaire au Front sandiniste.

 

Le président bolivien Evo Morales réaffirme son respect et son admiration pour les guérilleros qui ont libéré leur pays avant d’accéder au pouvoir par la voie démocratique et d’amorcer un nouveau processus de transformations.

 

Le chef d’État salvadorien, Salvador Sanchez Cerén, partage ses expériences de guérillero et dit se sentir comme chez lui aux côtés du peuple frère de Sandino.

 

Sont également présents, dans l’auditoire, les participants à la Rencontre du Forum de Sao Paulo. De même que le militant indépendantiste Oscar Lopez Rivera, qui a reçu l’Ordre d’Augusto César Sandino, la plus haute décoration honorifique du Nicaragua.

 

Au début de la cérémonie, la vice-présidente Rosario Murillo évoque la figure du leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro. Beaucoup dans cette marée humaine arborent de brassards et des t-shirts à son effigie et à celle du Che.

 

Daniel est le dernier à prendre la parole. Il s’adresse aux centaines de jeunes massés dans les gradins, affirmant que l’avenir du Nicaragua est assuré. Il lance un appel à préserver la paix et l’unité afin de garantir l’avenir du pays.

 

« Voilà la pluie ». Daniel interrompt son discours. « C’est bon de voir la pluie après cette longue sécheresse ». Il termine son allocution par des vivats à la Révolution. Un spectacle de feux d’artifices accompagne pendant une vingtaine de minutes la pluie torrentielle qui s’abat sur la Place, sans parvenir à gâcher la fête de ce 19 juillet au Nicaragua.

http://fr.granma.cu/cuba/2017-07-20/la-fete-de-la-revolution-au-nicaragua

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/07/nicaragua-la-fete-de-la-revolution.html