Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Ils ont multiplié le « oui » par 3 : 2 395 390 personnes ont voté au "plébiscite"

Publié le par Bolivar Infos

 

Le chef Stratégique de la Communication du Commandement de Campagne Zamora 200, Jorge Rodríguez, a qualifié de « fraude gigantesque » la « consultation populaire » organisée dimanche par l'opposition et a affirmé que ce « sont des mensonges pour réinstaller la violence. »

 

Il a affirmé que « le « oui », ils l'ont multiplié par 3 » et a donné un nouveau résultat : 2 395 390 voix. « Il y a eu une gigantesque tromperie de tout le peuple du Venezuela mais surtout des gens qui ont décidé de participer à cette consultation. Et ensuite, cerise sur le gâteau, ils brûlent les cahiers d'émargement. »

 

« A cette élection, ils étaient obligés de mettre Oui, Oui, Oui. Ils ont pris chacun de ces formulaires et ils l'ont multiplié par 3, c'est pourquoi ils ne mettent pas de listes électorales ni de manifestations de volonté. La directrice dit que plus de 6 millions de personnes ont voté parce que soi-disant il y a eu 6 152 000 de votes pour les 3 options « Oui » et il y a eu 930 000 bulletins nuls et ils les ont ajoutés. Si nous, nous avions ajouté les bulletins nuls aux législatives, nous les aurions écrasés, » a-t-il dit.

 

Il a critiqué Cecilia García Arocha qui, en tant que rectrice de l'Université Centrale du Venezuela (UCV), a donné les résultats du plébiscite. « Elle a très peu d'expérience des élections parce qu'elle a été 7 fois rectrice de l'UCV, elle n’aime pas les élections et elle dit : presque 7 millions de personnes. »

 

Rodríguez a affirmé que les recteurs qui ont donné hier le chiffre de 7 186 107 participants au plébiscite « ont fait la « boulette » de leur vie et à contrecoeur parce qu'ils ne voulaient pas dire ce qu'ils ont dit. »

 

Il a expliqué que le processus électoral vénézuélien en disant : « Je suis un passionné des élections, de ce qu'elles impliquent, que ce soit en qualité ou en quantité. Avec les mensonges qu'ils ont proférés hier, ils cherchent à réinstaller la violence. Ils parlent « d'heure zéro » et cherchent les morts que nous condamnons tous. S'ils disent ces mensonges parce qu'il leur donnent la victoire ou si ce sont des mensonges compulsifs, ils ne feront pas long feu mais ils les disent parce que ça fait partie du plan. »

 

Il a insisté sur le fait que toute élection doit être conforme à la Constitution : « La seule qui ne l'est pas, c'est le plébiscite en tant qu'élection, ça n’existe pas. Ils ont préféré l'appeler consultation interne, c'est bien mais toute élection a au moins 6 étapes, au Venezuela, parce qu'il a l'un des meilleurs systèmes électoraux du monde. »

 

Rodríguez a expliqué que la première étape, c'est les listes électorales. « Il n'y a pas moyen de faire une élection sans listes électorales. Ils ne savaient tmême pas qui avait le droit de vote. Ont voté des enfants de 10 ans, des milliers de mineurs, des Australiens, des autrichiens, des brésiliens, des Nord-américains. »

 

« Sur les listes électorales des Vénézuéliens résidant à l'étranger, il y a 101 000 personnes. Selon eux, hier, 693 000 personnes ont voté. Sans listes électorales, on ne peut pas savoir quelle est la participation. »

 

« Le second point de toute élection est le vote, c'est ce qui s'est passé hier pour des milliers et des millions de personnes dans tous les bureaux de vote dûment mis en place par le CNE dans les 335 municipalités du Venezuela. Ce vote doit être secret, direct, universel. Vous avez vu : on doit voter oui, oui, oui, il n'est ni direct ni secret, ce n'est pas un vote. Ce sont des notes sur un papier (...) Après vient le dépouillement, compter les voix, on ouvre l'urne et on compte. Où se fait le dépouillement ? Comment ont-ils fait pour compter ? Qu'ont-ils utilisé ? Des bouliers, les petits bâtons avec lesquels on élit la reine du Carnaval, de cinq en cinq, personne ne le sait. Il n'y a pas eu de dépouillement, » a-t-il expliqué.

 

Rodríguez a poursuivi : « L'étape suivante est la transmission des résultats partiels et la cinquième étape est la totalisation et c'est là que les choses se compliquent. La sixième étape est la proclamation des résultats et le septième le contrôle. Ils ont pris un recteur d'une Université du Venezuela pour dire : « Nous ferons des contrôles non seulement sur le vif mais aussi post mortem (...) Un contrôle post mortem, qu'est-ce que c'est ? »

 

« En acceptant toute la fraude, ils ont été 2 millions, » a-t-il assuré.

 

Sur la simulation d'élection à l'Assemblée Nationale Constituante organisée par le CNE, Jorge Rodríguez a déclaré que « le peuple avait transformé une situation, même insignifiante, quotidienne, traditionnelle, en événement historique. »

 

« Ce qui s'est passé hier est quelque chose de très différent de ce qu'on a vu dans d'autres simulations. C'était un peuple qui se met en quatre pour appeler et exiger la paix. Un peuple qui a même dépassé plus de 2,3 fois la capacité de ce qui avait été installé par le CNE pour ce processus. La moyenne du temps passé à voter a été de plus de 6 heures d'attente dans les queues, de façon ferme et courageuse. Il nous a donné une leçon à tous. »

 

« Le peuple du Venezuela a dit hier « oui » à la paix, « oui » au dialogue, « non » à plus de violence, aux incendies et aux lynchages. Plus de morts de jeunes tués par un groupe qui veut prendre le pouvoir en violant tous nos droits. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://www.panorama.com.ve/politicayeconomia/Jorge-Rodriguez-Lo-que-hizo-la-oposicion-no-fue-una-votacion-fueron-notas-en-un-papel-20170717-0021.html?utm_content=bufferef109&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/07/venezuela-ils-ont-multiplie-le-oui-par-3-2-395-390-personnes-ont-vote-au-plebiscite.html