Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Un maire condamné pour ne pas avoir empêché les barrages de rues

Publié le par Bolivar Infos

 

La Cour Constitutionnelle du Tribunal Suprême de Justice (TSJ) a condamné vendredi le maire de la municipalité d'ribarren dans l'état de Lara, Alfredo Ramos, « à 15 mois de prison plus les sanctions annexes prévues par la loi » pour ne pas avoir respecté le règlement qui lui ordonnait de tout faire dans le cadre de la Constitution et de la Loi pour éviter ce qu'on appelle les « barrages » (de rues) qui empêchent la libre circulation des personnes et des véhicules. Ramos a été arrêté par des fonctionnaires du Service Bolivarien de Renseignement National (SEBIN) dans son bureau vendredi soir.

 

Sur son compte Twitter, le Tribunal Suprême de Justice a informé que Ramos cesse d'exercer ses fonctions de maire et que, pendant qu'il purge sa peine, il est inéligible. Ramos devra être détenu au siège du SEBIN à Caracas. « Il restera là jusqu'à ce qu'un juge d'exécution des peines de première instance détermine son lieu de détention définitif, » a précisé le magistrat Juan José Mendoza Jover, président de la Cour Constitutionnelle du Tribunal Suprême de Justice en donnant lecture de la sentence.

 

Le TSJ maintient aussi la mesure préventive d'interdiction de quitter le pays et a décidé que le SEBIN devra émettre une alerte rouge à Interpol pour localiser Ramos s'il est à l'étranger.

 

Cette décision a été prise par les membres de la Cour Constitutionnelle après l’audience orale publique qui a eu lieu mercredi au siège du Tribunal Suprême de Justice pour sa désobéissance présumée ayant fait le 1° juin dernier l'objet d'une sentence qui lui ordonnait de tout faire et d'utiliser les ressources matérielles nécessaires dans le cadre de la Constitution et de la Loi pour éviter que des obstacles qui empêchent la libre circulation des personnes et des véhicules soient placés sur la voie publique.

 

« La Cour Constitutionnelle du Tribunal Suprême de Justice déclare la désobéissance d'Alfredo Ramos envers le commandement de protection préventive pris dans la sentence N° 400 del 01/06/17 » peut-on lire sur le compte Twitter de cet organisme.

 

La Cour Constitutionnelle a rejeté la demande de report de l'audience.

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2017/07/tsj-detencion-alcalde-alfredo-ramos-desacato-trancazos-barquisimeto/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/07/venezuela-un-maire-condamne-pour-ne-pas-avoir-empeche-les-barrages-de-rues.html