Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Communiqué de Solidarité Bolivarienne

Publié le par Bolivar Infos

 

Solidarité Bolivarienne condamne fermement les nouvelles « sanctions » imposées par Donald Trump au Venezuela en la personne de son Président de la République légitimement élu, Nicolas Maduro.

 

Le fait que ces sanctions surviennent juste après que le Venezuela ait donné une leçon de démocratie au monde en organisant dans le calme malgré les menaces de l’opposition vénézuélienne et de l'Empire des élections à l'Assemblée Nationale Constituante qui va avoir la charge d'écrire une nouvelle Constitution après que le peuple, dans des assemblées et des commissions pour la Constituantes ait fait connaître ses souhaits et ses besoins, n'est pas sans importance.

 

L' Assemblée Nationale Constituante, chacun le sait, (sauf, bien évidemment, ceux qui ne veulent pas le savoir) représente le pouvoir d'origine, le pouvoir du peuple et c'est et ça a toujours été l'exercice par excellence de la démocratie. Aucun dictateur n'a jamais convoqué d' Assemblée Nationale Constituante. Ceux qui veulent nous faire croire le contraire utilisent la manipulation des mots pour donner une sorte de crédibilité à leurs mensonges. Ils savent que l'aura des mots est parfois être plus importante que leur sens et ils s'en servent effrontément.

 

Les observateurs internationaux qui ont suivi ces élections les ont déclarées totalement libres et transparentes. Que les Etats-Unis prennent des sanctions dans ces circonstances montre à l'évidence que ce qui les préoccupe, ce n'est pas la démocratie mais leur domination sur un pays riche en ressources naturelles de toutes sortes.

 

Solidarité Bolivarienne condamne également les prises de position du Parlement Européen et des pays qui réclament à cor et à cris la libération de Leopoldo Lopez et de tous les soi-disant prisonniers politiques.

 

Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma ont été remis en prison pour ne pas avoir respecté les conditions de leur assignation à résidence. Sous toutes les latitudes, les condamnés qui jouissent de telles mesures ont des conditions à respecter et s'ils ne les respectent pas, retournent en prison. C'est logique et personne n'y trouve rien à redire. Mais nous sommes au Venezuela, un pays dans lequel un dictateur convoque une Assemblée Nationale Constituante, un pays dans lequel l'opposition peut dire tout ce qu'elle veut et ne s'en prive pas tout en accusant le Gouvernement de la museler et peut même tirer sur tout ce qui bouge en accusant de dit Gouvernement de « répression féroce »...

 

Les gens qui parlent de la « dictature » de Nicolas Maduro n'ont, à l'évidence, jamais connu de véritable dictature (Franco, Pinochet, Hitler, etc...) Tant mieux pour eux mais n'oubliez pas, camarades, les mots ont un sens et ne vous laissez pas prendre à leur manipulation...

Le 4 août 2017

Pour Solidarité Bolivarienne

la présidente

Françoise Lopez

 

URL de cet article:

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/08/venezuela-communique-de-solidarite-bolivarienne.html