Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : La Colombie accuse faussement le Venezuela d'une incursion sur son territoire

30 Août 2017, 16:49pm

Publié par Bolivar Infos

A la suite de ces quelques explications, , la note de protestation du Gouvernement du Venezuela

Le gouvernement vénézuélien condamne catégoriquement la Note S-GFTC-17-067043 du 28 août 2017 sur la soi-disant pénétration en territoire colombien d'un groupe de fonctionnaires de la Garde Nationale Bolivarienne (GNB) dans le secteur de Cerro La Cortica, division territoriale de Paraguachón, Département de la Guajira.

 

Le ministre du Pouvoir Populaire de la Défense, le Général en Chef Vladimir Padrino López, a informé immédiatement les médias et a balayé très clairement un tel ragot.

 

Faux positifs

 

Le Gouvernement vénézuélien dénonce le recours fréquent de la République de Colombie à la divulgation de « faux positifs », de faits inexistants et de fausses informations en relation avec la situation sur la frontière et plus grave encore, que cette pratique conduit la Colombie à commettre des actions diplomatiques qui portent atteinte aux relations entre les 2 pays.

 

Note de protestation

 

Le Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures salue très cordialement l'Honorable Ambassade de la République de Colombie tout en condamnant catégoriquement la Note S-GFTC-17-067043 du 28 août 2017 sur une soi-disant pénétration en territoire colombien d'un groupe de fonctionnaires de al Garde Nationale Bolivarienne (GNB) dans le secteur connu comme Cerro La Cortica, division territoriale de Paraguachón, Département de la Guajira, sur la frontière entre les 2 pays.

 

Dans ce cas, il faut préciser que le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela a constaté grâce à des investigations réalisées directement sur le site par le Ministère du Pouvoir Populaire pour la Défense que les faits décrits dans ladite note ne se sont jamais produits. C'est pourquoi le ministre du Pouvoir Populaire de la Défense, le Général en Chef Vladimir Padrino López, a informé immédiatement les médias et a balayé très clairement un tel ragot.

 

Que la République de Colombie recoure à la divulgation de à la divulgation de « faux positifs », de faits inexistants et de fausses informations en relation avec la situation sur la frontière et plus grave encore, que cette pratique conduise la Colombie à commettre des actions diplomatiques qui portent atteinte aux relations entre les 2 pays est devenu une pratique fréquente.

 

Il est irresponsable et dangereux que le Gouvernement de Colombie, sur la base d'informations sans fondement souvent obtenues de sources anonymes ou liées aux mafias et aux bandes criminelles qui opèrent dans cette zone, prétende échapper à sa responsabilité de s'occuper des graves délits qui se produisent sur son territoire et se répercutent jusque dans notre pays et que la réponse qu'il apporte aux problèmes d'ordre public auxquels il est confronté soit d'accuser faussement le Venezuela de provoquer l'insécurité sur la frontière.

 

Le Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures de la République Bolivarienne du Venezuela exprime son inquiétude concernant l'attitude peu constructive des autorités colombiennes qui, au lieu de doter la relation bilatérale de sécurité juridique, de coopération et de bon voisinage, crée des inquiétudes inutiles et des tensions artificielles.

 

Le Gouvernement Bolivarien du Venezuela, conformément à l'exercice incontestable de ses droits souverains, gardera indemne sa détermination à construire une Nouvelle Frontière de Paix pour laquelle il est indispensable de continuer à lutter grâce à des actions opportunes des Forces Armées Nationales Bolivariennes contre la contrebande d'extraction, la para-militarisme, le trafic de drogues et les bandes criminelles organisées depuis la Colombie qui opèrent sur la frontière commune. Mais jamais, il ne le fera dans l'intention de porter atteinte à l'intégrité territoriale de la République sœur de Colombie ou de violer cette intégrité territoriale ni de porter atteinte intentionnellement à notre relation bilatérale.

 

Le Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures de la République Bolivarienne du Venezuela espère que nous continuions à augmenter, conformément à nos Constitutions, la coopération pour atteindre ces buts communs et avoir la frontière de paix et de légalité que nous méritons.

 

Le Ministère du Pouvoir Populaire pour les Relations Extérieures de la République Bolivarienne du Venezuela profite de l'occasion pour assurer à nouveau l'Honorable Ambassade de la République de Colombie de son estime et de sa considération.

 

Caracas,

A l'Honorable Ambassade de la République de Colombie

Caracas.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.correodelorinoco.gob.ve/venezuela-rechaza-categoricamente-falsas-acusaciones-de-colombia-contra-la-fanb-nota-de-protesta/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/08/venezuela-la-colombie-accuse-faussement-le-venezuela-d-une-incursion-sur-son-territoire.html