Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Venezuela : Texte approuvé par l'Assemblée Nationale Constituante le 12 août 2017

Publié le par Bolivar Infos

 

République Bolivarienne du Venezuela

Assemblée Nationale Constituante

 

L'Assemblée Nationale Constituante, dans l'exercice de son pouvoir d'origine émanant du mandat donné par le peuple du Venezuela le 30 juillet 2017, lors d'élections démocratiques, libres, universelles, directes et secrètes, conformément aux articles 347, 348 et 349 de la Constitution de la République Bolivarienne du Venezuela, rappelant que le Venezuela est une nation souveraine, libre et indépendante qui a , entre autres buts, la préservation du droit à la paix et de l'intégrité territoriale,

 

Considérant

 

Que le 11 août 2017, le président des Etats-Unis d'Amérique du Nord (USA) monsieur Donald Trump a menacé publiquement d'utiliser la force militaire contre la République Bolivarienne du Venezuela,

 

Considérant

 

Que la déclaration de monsieur Donald Trump constitue la plus grave menace proférée contre la Patrie de Simón Bolívar depuis le blocus de nos côtes en 1902 par différentes puissances impériales avec le soutien des Etats-Unis,

 

Considérant

 

Que la malheureuse, lâche et belliciste menace de monsieur Donald Trump représente le plus important acte d’hostilité commis par l'empire états-unien dans l'histoire des relations entre les 2 pays et que, si elle se concrétisait, elle impliquerait une crise d'ampleur historique pour toute la région de l'Amérique Latine et des Caraïbes,

 

Considérant

 

Que la Communauté des Etats d' Amérique Latine et des Caraïbes a déclaré cette zone du monde Zone de Paix et, par conséquent, que les Etats membres ne tolèreront pas qu'on leur impose un conflit militaire,

 

Considérant

 

Que les menaces de monsieur Donald Trump constituent une honteuse et flagrante violation des principes du Droit International établis dans la Charte des Nations Unies qui protègent la souveraineté, l'autodétermination, la non-ingérence et le droit à la paix de toute nation libre et indépendante,

 

Considérant

 

Que monsieur Donald Trump est le chef de la coalition des Gouvernements du continent américain pour l'intervention au Venezuela grâce à une grossière offensive diplomatique, politique, économique, financière et médiatique contre la République Bolivarienne du Venezuela,

 

Considérant

 

Que cette tentative d'intimidation du chef de l'empire états-unien fait partie de la tension traditionnelle entre le projet Monroë de domination et la doctrine indépendantiste de Simón Bolívar qui comprend dans son développement la politique de « changement de régime » initiée par George Bush en l'an 2000 ainsi que son désespoir de ne pas avoir le contrôle des plus importantes réserves de pétrole de la planète,

 

Considérant

 

Que l'ex-président Barack Hussein Obama a posé les bases illégitimes d'une agression armée contre le Venezuela en promulguant et en prorogeant l'Ordre Exécutif qui a qualifié la République Bolivarienne du Venezuela de menace inhabituelle et extraordinaire pour la politique étrangère et la sécurité des Etats-Unis,

 

Considérant

 

Qu'à partir du Décret de Barack Obama, le Gouvernement des Etats-Unis a augmenté ses actions d'ingérence et ses actions agressives contre notre Patrie, en arrivant au point de menacer une nation pacifique qui ne menace en rien le pays hégémon du continent si ce n'est par son exemple de dignité, de liberté et de souveraineté, de la puissance de sa machinerie de guerre responsable des crimes contre l'humanité les plus graves,

 

Considérant

 

Que bien qu'il soit la cible de la plus féroce campagne d'agressions de l'histoire de notre démocratie et qu'il dispose de preuves publiques de la responsabilité du Gouvernement des Etats-Unis dans ces faits, le Président Nicolás Maduro a travaillé inlassablement pour la paix, en invitant constamment au dialogue entre nos pays et à la normalisation de nos relations, y mettant comme seule condition le respect de la souveraineté du Venezuela,

 

Considérant

 

Que des agents politiques vénézuéliens profondément anti-vénézuéliens ont constamment encouragé et favorisé des actions de toutes sortes de Gouvernements étrangers contre le peuple de Bolívar, y compris le blocus financier et l'agression militaire, contrevenant de façon flagrante à leur devoir constitutionnel d'honorer et de défendre la Patrie,

 

Décide

 

1°) De condamner catégoriquement la menace militaire malheureuse, agressive et téméraire de monsieur Donald Trump, président des Etats-Unis d'Amérique, contre la République Bolivarienne du Venezuela,

 

2°) D'exprimer notre soutien total et absolu au Président Nicolás Maduro, aux institutions de l'Etat, à nos Forces Armées Nationales Bolivariennes et à notre peuple face à cette infâme tentative d'intimidation,

 

3°) De soutenir fermement depuis cette Haute Assemblée Nationale Constituante toutes les actions adoptées par le chef de l'Etat pour annuler et conjurer cette menace contre la Patrie et avancer dans le renforcement de la paix intérieure du Venezuela et dans la normalisation des relations internationales sur la base du droit inaliénable de notre peuple à la paix,

 

4°) Alerter les Parlements du monde et la communauté internationale sur la gravité de ce qu'a dit monsieur Donald Trump qui confirme toutes les dénonciations faites par le Venezuela sur la scène internationale à propos de l'escalade des agressions contre notre Patrie et l'existence de plans pour une action militaire contre notre peuple,

 

5°) Demander aux organes compétents d'engager immédiatement les enquêtes et les procès pour déterminer la responsabilité et les sanctions à appliquer aux acteurs politiques vénézuéliens qui ont organisé l'agression militaire, économique et politique contre la Patrie vénézuélienne,

 

6°) Inviter tous les patriotes à mettre de côté nos différences et à nous unir en un seul corps pour défendre notre mère, le Venezuela, en considérant que sa protection et sa défense sont le devoir incontournable de tous ceux qui portent le Venezuela dans leur cœur comme étendard et comme inspiration,

 

Face à la menace des pouvoirs de l'Empire et de l'hégémonisme racial qui cherche à recoloniser notre territoire, nous disons avec le Libérateur Simón Bolívar: « Les Etats-Unis semblent destinés par la providence à remplir l'Amérique de misère au nom de la liberté. »

 

Fait et signé à l’Hémicycle Protocolaire du Palais Législatif Fédéral, à Caracas, le 12 août 2017, 207° Année de l'Indépendance, 158° Année de la Fédération et 18° Année de la Révolution Bolivarienne.

 

Pour mise en application

 

Delcy Eloína Rodríguez Gomez, la Présidente

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://albaciudad.org/2017/08/asamblea-constituyente-repudia-amenaza-militar-de-trump-y-llama-a-la-unidad-acuerdo-aprobado/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/08/venezuela-texte-approuve-par-l-assemblee-nationale-constituante-le-12-aout-2017.html