Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Colombie : Trump menace la Colombie

19 Septembre 2017, 17:25pm

Publié par Bolivar Infos

 

Commandement Central de l'ELN, 19 septembre 2017

Mercredi 13, le président des Etats-Unis a menacé la Colombie parce qu'elle n'a pas fait d'efforts depuis 2015 contre la production de cocaïne.

 

La nouveauté est qu'il s'agit d'une menace des Etats-Unis contre son plus fidèle allié sur le continent. Suite à cela, les élites qui gouvernent en Colombie se sont déchaînées pour se renvoyer la responsabilité du non respect des règles anti-drogues nord-américaines des uns aux autres.

 

Du coup, est réapparu le débat pour savoir si on a perdu la guerre contre la coca ou si nous sommes face à une autre preuve de l'échec des politiques anti-drogues. Nous, nos pensons qu'il s'agit du second cas.

 

Les lois du capital sont inexorables. Celle qu'ils appliquent le plus dit que toutes les économies illicites sont celles qui sont le plus rentables et une autre qu'ils oublient établit que s'il y a demande, il y a offre. A cause de cela, les Etats-Unis ont structuré dès l'époque du président Nixon (1968-1974) leur « guerre contre les drogues » qui consiste à déclarer légales certaines drogues et à en interdire d'autres de telle sorte que la fabuleuse masse monétaire que génère le trafic des drogues illégales soit absorbé dans le système bancaire nord-américain.

 

Et peu de gens ne reconnaissent pas le fait que la politique anti-drogues des Etats-Unis est un échec et que par conséquent, il est impératif de chercher à le remplacer, un effort auquel Trump devrait se consacrer au lieu de se décharger de la responsabilité sur d'autres.

 

Concernant le demande de drogues aux Etats-Unis, elle ne cesse de croître, à un degré tel qu'ils la classent comme une véritable épidémie, c'est pourquoi il devient criant que le président décharge sa colère contre les pays producteurs au lieu d'affronter efficacement la consommation de drogues chez lui. Ils essaient encore une fois de présenter les victimes comme les assassins.

 

Cette année, environ 60 000 vont mourir de sur-dose de drogues. C'est la première cause de mort des moins de 50 ans.

 

Les opiacés les plus consommés en Amérique du Nord sont le Fentanilo et le Carfentanilo qui sont 5 000 fois plus puissants que l'héroïne. Les Etats-Unis représentent à peine 5% de al population de la planète mais consomment 80% des produits pharmaceutiques opiacés du monde. L'année dernière, plus de 2 millions d'Etats-uniens étaient dépendants des opiacés légaux et 95 autres millions des analgésiques prescrits, une épidémie qui enrichit les grandes entreprises pharmaceutiques qui commencent déjà à être l'objet de plaintes pour encourager la consommation de drogues.

 

L'épidémie s'est étendue à partir des années 90 à cause du besoin de tranquillisants prescrits par lesquels les classes ouvrières et les professionnels essaient d'échapper aux pertes d'emploi et de revenus provoquées par la capitalisme néolibéral sauvage imposé depuis les années 80. Cette épidémie touche principalement les gens entre 25 et 44 ans, se vit dans les morts par surdose, les suicides, l’abandon des études et la diminution du nombre de travailleurs disponibles pour l'industrie, surtout pour la manufacture.

 

A la mi-juillet, devant le Sénat, la présidente de al Réserve Fédérale Janet Yellen a dit que cette épidémie est extrêmement insolite parce que « les Etats-Unis est le seul pays avancé dans lequel nous avons vu ça. »

 

Pour que les puissants des Etats-Unis cessent de s'étonner des dégâts causés à leur peuple, ils devraient réviser leurs politiques publiques pour regarder la poutre qu'ils ont dans l'œil et cesser de voir la paille dans l'œil de l'autre.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/09/18/comando-central-del-eln-trump-amenaza-a-colombia/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/09/colombie-trump-menace-la-colombie.html