Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela: Des membres de la direction de Petrozamora arrêtés pour sabotage

8 Septembre 2017, 18:40pm

Publié par Bolivar Infos

 

Gustavo Malavé, Juan Carrillo, Héctor Roque Ramírez, César Varela, Adolfo Torres Vargas, Herny Sánchez Mora, José Manuel Marín et Juan Barreto Ramos ont été privés de liberté pour leur implication présumée avec des faits de corruption qui ont affecté a production de l'entreprise mixte Petrozamora constituée entre le Venezuela et la Russie qui opère sur la Côte Est du Lac.

 

Les personnes arrêtées, qui occupent des postes de direction dans la compagnie seront incarcérées au siège de la Direction Générale du Contre-espionnage Militaire (DIDCIM) car cette affaire sera traitée à Caracas, a informé jeudi le procureur général de la République, Tarek William Saab.

 

Lors d'une conférence de presse, il a indiqué qu'un mandat d'arrêt a également été lancé contre Reinaldo Atencio et il a précisé que l'enquête a révélé que des accords n'avaient pas été respectés, des actions de sabotage, des irrégularités dans la sécurité intérieure et des retards prémédités dans les travaux de maintenance.

 

D'autre part, il a annoncé la réouverture de l'enquête sur les faits présumés de corruption liés à l'entreprise Odebrecht commis au Venezuela, après que cette affaire ait été passée sous silence pendant la gestion de Luisa Ortega Díaz.

 

Double morale des Etats-Unis

 

Le procureur a condamné les déclarations de la représentante états-unienne à l'Organisation des Nations Unies, Nikki Haley, qui a qualifié de « moquerie » l'intervention du chancelier vénézuélien Jorge Arreaza à la session ordinaire du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU prévue pour lundi prochain à Genève, Suisse.

 

« Le pays qui a le moins signé d'accords sur la planète en matière de Droits de l'Homme est les Etats-Unis. Les traités adoptés par le Venezuela dépassent de plus de 60% ceux signés par les Etats-Unis. Le Venezuela n'envahit pas de pays, ne menace pas de bombarder et d'occuper des territoires comme l'ont fait les Etats-Unis avec la Syrie, l'Afghanistan, la Libye, comme ils l'ont fait au Panamá”, a déclaré Saab.

 

La porte-parole des Etats-Unis a considéré que la participation du Venezuela à cette session représente « une moquerie envers cette institution » étant donné les soi-disant violations des Droits de l'Homme commises par le Gouvernement vénézuélien comme le dit le récit des médias internationaux destiné à provoquer une crise dans le pays.

 

« Le Venezuela a tout à fait le droit d'assister à tout forum international et de présenter ses opinions, ses avancées, ses auto-critiques en matière de Droits de l'Homme sans qu'une puissance étrangère qui menace de détruire des nations pour leur voler leurs ressources naturelles l'en empêche, » a précisé le procureur général.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/09/07/venezuela-detenidos-directivos-de-petrozamora-presuntamente-involucrados-en-sabotaje/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/09/venezuela-des-membres-de-la-direction-de-petrozamora-arretes-pour-sabotage.html