Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le Cartel des Soleils

6 Septembre 2017, 15:45pm

Publié par Bolivar Infos

Edgar de Jesús Villanueva, un soi-disant ex-fonctionnaire du SEBIN a reçu de l'argent pour accuser des membres du Gouvernement vénézuélien d'appartenir à un soi-disant réseau de trafic de drogues, le Cartel des Soleils.

 

Un enregistrement audio met en évidence le fait que Claudia Cano, journaliste à la Chaîne 1 de Colombie, a payé pour ces déclarations.

 

Mais le Cartel des Soleils existe-t-il vraiment ?

 

Cette soi-disant organisation internationale de trafic de drogues dirigée par des militaires vénézuéliens ainsi nommée parce que le soleil est le signe distinctif des militaires vénézuéliens sur leurs uniformes. Cependant, il n'a jamais existé que dans les médias de la droite et en tant qu'argument pour critiquer le Gouvernement vénézuélien. Le reportage de la journaliste colombienne se situe dans le cadre de la campagne médiatique contre le Venezuela qui cherche à attaquer le Gouvernement de gauche du Président Nicolás Maduro.

 

Cette organisation n'identifie pas sa marchandise. Les cartels colombiens et mexicains qui contrôlent actuellement 70% des entrées de drogues sur le territoire du plus grand consommateur, les Etats-Unis, le font.

 

Il n'y a pas de preuves ni une seule découverte qui rende compte de la saisie de cocaïne dans n'importe quelle partie du continent qui ait le sceau du « Cartel des Soleils. » Il n'y a aucune source qui confirme l'existence du logo de cette soi-disant organisation.

 

Malgré la criminalité au Venezuela, l'assassinat d'un groupe de personnes pour règlement de comptes avec le «  Cartel des Soleils, » on ne l'a pas vu dans le pays. Il n'y a aucune mort qui soit attribuée à ce soi-disant cartel ni une seule découverte qui mette en évidence l'existence d'une organisation criminelle qui cherche à mettre à genoux la société vénézuélienne comme cela arrive au Mexique ou en Colombie.

 

Les témoignages qui confirment l'existence du cartel sont des témoignages de gens qui fuient la justice vénézuélienne parmi lesquels l'ex-magistrat Luis Velásquez Alvaray, accusé de s'être enrichi avec l'édification de la Ville Ciudad Lebrún. Alvaray a fini par entrer aux Etats-Unis et par collaborer avec l’Administration pour le Contrôle des Drogues (DEA).

 

Il y a aussi le militaire à la retraite, l'ex-magistrat Eladio Aponte, destitué par l'Assemblée Nationale vénézuélienne pour ses relations avec le trafiquant de drogues Walid Makled.

 

Aucun chef d'un cartel international ne connaît le dirigeant socialiste Diosdado Cabello, qu'on accuse d'être le chef de ce cartel. Il n'y a contre Cabello aucune accusation provenant de chefs du trafic de drogues incarcérés, il n'y a pas de photos du dirigeant vénézuélien avec des personnages connus dans le monde du trafic de drogues.

 

Dans le cas de Cabello, aucun témoin n'est un paramilitaire ou un trafiquant de drogues, le « Cartel des Soleils » est le seul cartel de drogues dans le monde sur lequel on enquête sur la base d'accusations d'ex-fonctionnaires qui fuient la justice et ont des relations avec le monde de la drogue.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/Claves-sobre-el-supuesto-Cartel-de-los-Soles-en-Venezuela-20170905-0042.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/09/venezuela-le-cartel-des-soleils.html