Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU approuve le Venezuela et suspend l'Espagne

25 Septembre 2017, 17:57pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU a divulgué ses appréciations sur la mise en place des Droits Civils et Politiques en Espagne, au Venezuela, au Royaume Uni , en ex-république Yougoslave de Macédoine, au Canada, en Ouzbékistan et en France.

 

Contredisant l'opinion diffusée à satiété par pratiquement tous les médias espagnols, le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU a approuvé le Venezuela auquel il fait certaines recommandations et a réprouvé durement l'Espagne sur 26 points.

 

Les observations finales du Comité des Droits de l'Homme de l'ONU évoquent les aspects positifs de la mise en place au Venezuela du Pacte International des Droits Civils et Politiques (PIDCP) ratifié par le pays en 1978. elles soulignent aussi les principaux domaines de préoccupation en la matière et détaillent les recommandations du Comité.

 

Simultanément , le rapport final sur le 6° rapport périodique de l'Espagne a été divulgué.

 

Après avoir analysé le rapport présenté par l'Espagne, les Nations Unies ont rendu leur verdict : suspension. Le rapport du Comité signale 26 points de « préoccupation » pour non respect du Pacte et la persistance de lois et de pratiques contraires aux Droits de l'Homme.

 

  • Racisme policier. Existence de « contrôles policiers basés sur des profils raciaux et ethniques, en particulier pour les Roms. » Le Comité demande à l'Espagne « d'éliminer l'utilisation de profils ethniques par les policiers et les fonctionnaires, » d'augmenter la formation de ces agents sur la sensibilité culturelle » et « d'amener les responsables devant les tribunaux. »

  • Discrimination d'immigrants et de minorités ethniques « pour l'accès au logement, à l'éducation, à l'emploi et à la santé. »

  • « Stérilisations forcées de personnes handicapées dont la capacité juridique n'est pas reconnue. » Le Comité exige que soit « obtenu le consentement éclairé de la personne handicapée. »

  • Inégalités de genre. Les femmes sont « insuffisamment représentées aux postes de décision. » Les « différences de salaire notables entre hommes et femmes » inquiètent.

  • Violence machiste. Les Nations Unies notent la « persistance » de la violence machiste et alerte sur le « haut degré de violence dont souffrent les immigrantes qui n'ont pas l'habitude de dénoncer les viols subis. » Elles proposent « d'augmenter » la protection des femmes d'origine rom et « d'enquêter » sur les plaintes de femmes « particulièrement vulnérables et marginalisées. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/09/24/en-baja-el-poder-mediatico-de-la-derecha-mundial-onu-aprueba-a-venezuela-y-suspende-a-espana-en-derechos-humanos/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/09/venezuela-le-comite-des-droits-de-l-homme-de-l-onu-approuve-le-venezuela-et-suspend-l-espagne.html