Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : L'arrêt du blocus économique et le respect des droits politiques au centre du dialogue

18 Novembre 2017, 18:20pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela et des représentants de l'opposition politique vénézuélienne se réuniront le 1° et le 2 décembre prochains, une rencontre qui sera centrée sur 2 sujets : l'arrêt du blocus économique et le respect des droits politiques, a souligné jeudi Jorge Rodríguez Gómez, chef de la délégation du Gouvernement pour le dialogue politique.

 

« Le point essentiel des discussions que nous avons est qu'on respecte, quand nous nous rapprochons des élections présidentielles de 2018, qu'on respecte les droits politiques et les garanties économiques : que cesse le sabotage économique, que cesse toute forme de sanction contre le peuple du Venezuela, que cesse le blocus financier et l'appropriation indue des ressources qui appartiennent au Venezuela et que s'approprient des banques ou des institutions financières à l'étranger. Ce point, nous le portons et nous le porterons avec beaucoup de force dans la discussions de dialogue de paix des le 1° et 2 décembre, » a-t-il dit à Saint Domingue, République Dominicaine.

 

Après une réunion préparatoire de 6 heures avec l'opposition pour poursuivre la phase préalable au dialogue en tant que voie pour renforcer la paix, il a mentionné un autre sujet qui sera abordé lors de cette rencontre – où seront présents 6 chanceliers : 3 invités par le Gouvernement en tant qu'accompagnants et 3 pour l'opposition – la reconnaissance de l'Assemblée Nationale Constituante dont les membres ont été élus par les Vénézuéliens le 30 juillet dernier lors d'élections universelles, secrètes et directes.

 

DE même, on discutera de l'équilibre des Pouvoirs Publics, du travail conjoint pour le développement de la Commission de la Vérité, des droits politiques au Venezuela et de al résolution des problèmes par l'arrêt de al violence extérieure contre le Venezuela, a ajouté Rodríguez, dans des déclarations aux médias.

 

Pour sa part, le chancelier de la République Dominicaine, Miguel Vargas, a précisé que pour la réunion de décembre, les chanceliers qui seront présents sont ceux du Mexique, du Chili, du Paraguay, de la Bolivie, du Nicaragua et un 6° qui sera choisi par le Gouvernement vénézuélien vendredi.

 

Vargas a annoncé que ces réunions seraient présidées par le président de la République Dominicaine, Danilo Medina, et que l'ex-président du Gouvernement espagnol, José Luis Rodríguez Zapatero, y participerait.

 

Il a signalé que la réunion préparatoire de ce jeudi s'est déroulée de façon positive et que les ordres du jour ont été ratifiés ainsi que les méthodes et les règles pour continuer à avancer dans un dialogue « pour la paix, la démocratie et le bien-être du peuple du Venezuela à partir du respect de sa souveraineté. »

 

Le dialogue, chemin pour la paix

 

Le représentant du Gouvernement pour le dialogue de paix a souligné aussi sa satisfaction concernant cette rencontre : « Nous sommes très proches d'un accord définitif pour la coexistence et la paix. Nous avons beaucoup avancé, » a-t-il déclaré aux médias.

 

Il a rappelé que la violence sera vaincue par le dialogue et il a ajouté que c'est aussi la seule voie pour résoudre les différends en faveur du bien-être des Vénézuéliens, raison pour laquelle, a souligné Rodríguez, le président Maduro a insisté pour l'organiser depuis 2014.

 

« Dieu accorde la victoire à la constance parce qu'un pays a été rarement attaqué par des agents factuels de l'Empire du monde entier comme le Venezuela, le peuple du Venezuela et le Gouvernement du Venezuela. Rarement on a perpétré des campagnes aussi brutales dans des hauts-lieux de la communication d'Europe et des Etats-Unis d'Amérique du Nord comme celle qu'on a perpétrée contre le Venezuela et maintenant, nous réussissons à vaincre la violence à l'intérieur du Venezuela et, par la voie du dialogue, nous allons vaincre la violence contre le Venezuela qui vient de l'extérieur, la violence sous forme de blocus financier, économique, » a-t-il dit.

 

En ce sens, il a déclaré que le Gouvernement « a grand espoir que le dialogue se cristallise par des accords concrets qui améliore le bien-être du peuple vénézuélien » et qui ne contribuent pas à fomenter un climat de violence et de déstabilisation comme celui que des secteurs de l'opposition ont provoqué dans le pays d'avril à juillet de cette année.

 

L'arrêt des sanctions arbitraires et de l'attaque contre la monnaie vénézuélienne par des puissances étrangères ont été les principaux sujets mis sur la table dans cette rencontre de jeudi qui a discuté essentiellement « de la mise au point de l’ordre du jour et des règles de discussion. »

 

« Il est criminel qu'une banque allemande, en ayant l'argent pour payer des aliments, des médicaments, refuse de payer 39 fournisseurs d'aliments et de médicaments pour la simple raison que c'est une forme de violence contre le Venezuela. Il est criminel que plusieurs de ces correspondants que le Venezuela a pour payer aux entreprises aux quelles nous achetons des fournitures pour les aliments, pour les matières premières et pour les médicaments, refusent de remplir leur fonction de correspondant. Nous porterons ce point avec beaucoup de force, » a expliqué Rodríguez.

 

Après 6 heures de réunion, « nous avons tous obtenu une paragraphe dans lequel on demande le respect de notre souveraineté nationale et aussi on demande à la communauté internationale qu'elle encourage cet effort de dialogue au lieu d'encourager des actions agressives contre le Venezuela, » a-t-il dit.

 

« C'est le Gouvernement Bolivarien qui appelle à nouveau la communauté internationale à accompagner les efforts partagés qui ont pour objectif la paix, la démocratie au Venezuela dans le respect de sa souveraineté, » a-t-il ajouté.

 

Le représentant de la délégation de l'opposition à cette réunion, Gustavo Velázquez, a qualifié cette rencontre de « positive » : « Nous pouvons considérer le bilan de cette réunion comme positif, » a-t-il dit sur Venezolana de Televisión.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.resumenlatinoamericano.org/2017/11/18/venezuela-cese-del-bloqueo-economico-y-respeto-a-los-derechos-politicos-son-temas-centrales-del-dialogo/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/11/venezuela-l-arret-du-blocus-economique-et-le-respect-des-droits-politiques-au-centre-du-dialogue.html