Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Le monde n'est pas à vendre et vos menaces mettent en danger la paix du monde

22 Décembre 2017, 17:40pm

Publié par Bolivar Infos

 

L'Assemblée Générale de l'ONU a approuvé par 128 voix pour, 9 contre et 35 abstentions une résolution pour condamner la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël. Cette décision, prise pendant une session d'urgence, réaffirme que toute décision concernant le statut de la Ville Sainte est sans effet et doit être révoquée.

 

Le résultat du vote a été acclamé comme une « victoire » par la Palestine : « Nous poursuivrons nos efforts aux Nations Unies et dans tous les forums internationaux pour mettre fin à cette occupation et établir notre Etat palestinien avec Jérusalem Est comme capitale, » a affirmé le porte-parole du président palestinien Mahmud Abbás, Nabil Abu Rdainah.

 

La résolution des Nations Unies s'oppose à la décision prise par le président étasunien Donald Trump au début du mois concernant le futur déplacement de l'ambassade des Etats-Unis de Tel Aviv à Jérusalem. Cependant, la position de l'ONU n'aura aucune influence sur les plans de Washington, selon l'ambassadrice des Etats-Unis devant l'ONU, Nikki Haley.

 

« Quand nous faisons des contributions généreuses à l'ONU, nous avons aussi des attentes légitimes que notre bonne volonté soit reconnue et respectée, » a déclaré Haley. La diplomate a ajouté que les Etats-Unis se « souviendront » du vote et que cela « fera une différence sur ce que les Etasuniens pensent de l'ONU. »

 

Haley avait signalé mardi que Washington « notera les noms » de ceux qui critiqueront la position de son pays pendant ce vote. Trump, pour sa part, a menacé hier de suspendre l'aide financière aux pays qui voteraient en faveur de cette résolution.

 

L'intervention du Venezuela

 

Le représentant permanent du Venezuela devant l'Organisation des Nations Unies (ONU), Samuel Moncada, a réaffirmé jeudi en session plénière que le pays soutient la lutte juste et historique du Gouvernement et du peuple palestinien.

 

Moncada a exhorté les instances internationales à reconnaître Jérusalem comme capitale légitime de la Palestine et à rechercher des accords collectifs pour mettre fin à l'occupation israélienne du territoire palestinien depuis 1967, rapporte Telesur.

 

Le diplomate a assuré que seule une solution complète « permettra d'atteindre la paix tant souhaitée dans la région du Moyen Orient » et de mettre fin au conflit israélo-arabe. De même, il a appelé instamment à respecter les frontières des 2 territoires établis par l'ONU il y a des décennies et à respecter le droit international.

 

Enfin, le fonctionnaire a envoyé un message à l’administration du président des Etats-Unis, Donald Trump : « Le monde n'est pas à vendre. Le monde n'est pas à vendre et vos menaces mettent en danger la paix du monde, » a-t-il déclaré.

 

La session avait été demandée par les pays arabes.

 

Au début de la semaine, les Etats-Unis ont mis leur veto à une résolution du Conseil de Sécurité de l'ONU pour confirmer le statut international de Jérusalem et rendre sans effet la récente décision des Etats-Unis. Tous les pays ont voté en faveur de cette résolution sauf les Etats-Unis.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2017/12/128-paises-rechazan-en-la-onu-el-reconocimiento-estadounidense-de-jerusalen-como-capital-israeli/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/12/venezuela-le-monde-n-est-pas-a-vendre-et-vos-menaces-mettent-en-danger-la-paix-du-monde.html