Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Les Etats-Unis font pression pour que l'ONU n’assiste pas aux élections

8 Mars 2018, 17:22pm

Publié par Bolivar Infos

 

Le président vénézuélien Nicolás Maduro a dénoncé mercredi à la clôture de la manifestation « Nous Sommes Tous le Venezuela » à laquelle ont participé plus de 300 combattants sociaux et intellectuels du monde entier que le Gouvernement des Etats-Unis fait pression sur le secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres pour que cet organisme n'envoie pas de mission d'observation internationale aux élections présidentielles, des Conseils Législatifs des états et aux Conseils municipaux qui auront lieu le 20 mai prochain.

 

« Maintenant, le Gouvernement des Etats-Unis fait pression sur le secrétaire général des Nations Unies pour qu'il n'envoie pas de délégation d'observation des élections. Le le secrétaire général des Nations Unies sait que c'est dans ses attributions, de désigner des commissions d'observation et d'accompagnement des élections, » a dit le président au au théâtre Teresa Carreño, à Caracas, où se déroulait cet événement.

 

Le chef de l'Etat a exigé au nom des Vénézuéliens « qu'on incorpore très rapidement aux processus d'audit le Secrétariat Général des Nations Unies. » Il a précisé que le Gouvernement des Etats-Unis présidé par Donald Trump et ses alliés dans le pays ont une ligne de double action au sujet des élections mais se sont rendus compte que « non, ils ne gagneraient pas les élections présidentielles de 2018. »

 

Face à cela, le président Maduro, a souligné qu'au Venezuela, il n'y aura pas de coup d'Etat parce que le Venezuela est engagé dans la restauration de son économie et que les actions de l'Empire échoueront. C'est pourquoi il a souligné sa foi dans le peuple : « Nous avons l'union de toutes les forces politiques et sociales de la Révolution, c'est une bonne nouvelle que les forces de gauche, les forces culturelles, sociales et politiques, nous soyons dans l'unité autour du Plan de la Patrie 2025 et de cet humble ouvrier, candidat à la Présidence. »

 

Il a aussi souligné que la Révolution Bolivarienne a réussi à se connecter au peuple vénézuélien grâce à la parole et aux grands plans pour construire une patrie prospère et qu'elle reste fidèle au projet bolivarien engagé par le Commandant Hugo Chávez.

 

« La Révolution a appris à parler à tous les Vénézuéliens, au-delà du chavisme, pour parler d'un pays, parler de l'avenir de la nation, parler de la construction d'espaces complets, des problèmes que notre peuple a, difficiles: l'inflation induite, la guerre économique brutale, » a-t-il déclaré. Il a ajouté que face à ces agressions permanentes « notre peuple est là et ne perd pas l'espoir. »

 

Maduro a invité les délégués présents à cette journée à accompagner les élections du 20 mai.

 

De plus, le Président a assuré que l'impérialisme a épuisé sas capacités à apporter du développement même aux bourgeoisies du continent : « Qu'apporte l'impérialisme aux économies de nos peuples ? Des barrières douanières, des blocus, des murs, » a-t-il déclaré.

 

Lors de la clôture de la journée de solidarité internationale « Nous Sommes Tous le Venezuela », il a déclaré qu'en Amérique Latine, il y a la place pour un développement économique basé sur l'intégration des peuples grâce à des instances comme l'Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique Traite de Commerce des Peuples (ALBA-TCP), l'Union des Nations sud-américaines (UNASUR) ou PETROCARIBE.

 

Il a souligné qu'à l' ALBA, on travaille au développement d'une zone économique et financière spéciale avec le Petro comme monnaie pour les échanges commerciaux entre les 12 pays qui en font partie.

 

Il a regretté que la Communauté des Etats Latino-américains et Caribéens (CELAC) ait des tâches en suspens parce qu'elle sont été bloquées par des Gouvernements pro-impérialistes. Il a ajouté que face aux assauts de l'Empire conçus aux Etats-Unis et approuvés par des Gouvernements de droite de al région, les pays progressistes sont passés par des moments difficiles qui seront surmontés par l'union.

 

D'autre part, il a appelé les peuples du monde à construire un réseau de communications pour vaincre la guerre des médias que soutiennent des agents étrangers contre le Venezuela et d'autres pays progressistes : « Il faut multiplier la façon de communiquer, il y a un monde pour le faire, malheureusement, les oligarchies du monde ont toujours eu l'avantage dans la gestion des médias grâce au mensonge et à la manipulation, elles ont dominé notre peuple pendant les dictatures ou les fausses démocraties. »

 

« Nous devons construire un large réseau pour communiquer entre nous, pour faire connaître la vérité de nos processus, pour nous accompagner et pour rompre la domination des mensonges et des manipulations du réseau dominant dans chaque pays. »

 

Il a appelé instamment les pays qui participent à cet événement de solidarité à créer une équipe internationale de réseaux sociaux pour diffuser la vérité des peuples : « Nous devons installer une puissante équipe de bataille pour la vérité sur chaque réseau social » car ces outils « occupent actuellement un espace vital. »

 

Il a donné des instructions au président de la Commission des Affaires Etrangères de l'Assemblée Nationale Constituante Adán Chávez pour qu'il dirige cette tâche : « On perd de vue les possibilités que nous avons pour influencer et promouvoir une alternative à la domination impérialiste sur le monde. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2018/03/maduro-denuncia-presion-de-eeuu-para-impedir-que-onu-asista-a-elecciones/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/03/venezuela-les-etats-unis-font-pression-pour-que-l-onu-n-assiste-pas-aux-elections.html