Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Venezuela : Attaque contre le candidat d'opposition Henri Falcón

4 Avril 2018, 16:51pm

Publié par Bolivar Infos

 

 

Le président de la République Nicolás Maduro a condamné fermement l'attaque d'un groupe de personnes contre le candidat de l'opposition à la présidence Henri Falcón, le 2 avril dernier, et a signalé que 17 personnes ont été arrêtées. 

 

« Si quelqu'un se dit chaviste ou membre d'un collectif et fait ce qu'a fait ce groupe hier à Catia, il n'est pas chaviste ni membre d'un collectif ! En tout cas, il peut être un infiltré à la solde de la droite ! » a-t-il expliqué lors d'une intervention dans l'état de Lara. « Les chavistes sont des gens de paix et je plaide pour une campagne électorale dans la paix. Les responsables sont en prison et je demande à la justice la peine la plus lourde ! »

 

Ce 2 avril, un groupe d'une trentaine de personnes a attaqué furieusement Henri Falcón et ceux qui l'accompagnaient alors qu'ils faisaient campagne dans les environs de la station de métro de Plaza Sucre, à Catia (ouest de Caracas), blessant un député à l'Assemblée Nationale membre de son équipe de campagne, Teodoro Campos. Selon Falcón, Campos souffre d'un traumatisme crânien sévère, c'est pourquoi il a été hospitalisé à l'Hôpital Militaire Carlos Arvelo de Caracas.

 

Mardi, pendant l’inauguration du Complexe Universitaire Martín Luther King dans l'état de Lara, le résident vénézuélien Nicolás Maduro a signalé que « depuis que je l'ai appris, j'ai ordonné une enquête. Je peux dire que 17 personne sont été arrêtées et que vont être emprisonnés tous ceux qui ont osé agresser verbalement et physiquement la caravane d'Henri Falcón. » Il a lancé un appel au peuple du Venezuela à faire une campagne électorale dans la paix.

 

« J'appelle le peuple du Venezuela à la paix, à faire une campagne électorale de joie, de danse, de musique, d'idées pédagogiques, de paix. Si vous rencontrez un candidat à la présidence, saluez-le de ma part. Nous devons garantir la paix, » a dit le chef de l'Etat.

 

« Je veux être très insistant. Aux dirigeants, aux dirigeantes. Ils disent qu'ils ont été un collectif. Non, messieurs ! (…) Que les candidats aillent où ils veulent aller exposer leurs idées. » Il a signalé que ce sera le peuple qui décidera le 20 mai qui gouvernera le pays.

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2018/04/maduro-deploro-ataque-a-henri-falcon-en-catia-quien-haga-este-tipo-de-agresiones-no-es-chavista/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/04/venezuela-attaque-contre-le-candidat-d-opposition-henri-falcon.html