Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cuba : 5 idées que Fidel Castro a exprimées un 1° mai

1 Mai 2018, 18:04pm

Publié par Bolivar Infos

 

 

Le 1° mai est un jour chargé d'histoire et de signification pour le prolétariat mondial. Actuellement, bien que beaucoup de pays ne prennent pas cette date en considération ou répriment et interdisent les manifestations et les commémorations des travailleurs ce jour-là, à Cuba, depuis le triomphe de la Révolution, cette date est synonyme de fête, de fierté, d'engagement et de célébration de tous es travailleurs partout sur l’île.

 

Avec les places pleines, les Cubains réaffirment leur soutien inconditionnel au système révolutionnaire et défilent unis comme preuve de réaffirmation des idées du dirigeant historique de la Révolution Fidel Castro.

 

Dans son discours du 1° mai 1960, Fidel déclarait :

 

« Quand un peuple, petit comme le nôtre, se met sur les épaules une tâche comme celle que notre peuple s'y est mis, il doit toujours savoir que faire. Et peu importe que nous soyons petits, si nous agissons bien, si nous savons que faire, nous sortirons vainqueurs parce que sont vainqueurs ceux qui ont raison et savent faire avancer leur raison, savent lutter pour leur raison ! Et nous, nous pouvons être sûrs que si nous faisons ce que nous avons à faire, nous sortirons victorieux, nous sortirons vainqueurs.

 

Alors, il ne me resta, en ce 1° mai, qu'à réaffirmer cet objectif, cet objectif de continuer, tous, à accomplir notre devoir, à nos postes et de demander à tous de faire de même. De leur exprimer notre fois dans le destin de la Patrie, notre foi en la solidarité des peuples frères du Continent pour lesquels nous luttons parce qu'ils apprendront de notre expérience, ils apprendront des solutions que nous trouverons et ils apprendront même des erreurs que nous ferons. Ainsi, nous serons utiles à nos peuples frères dans nos solutions et dans nos erreurs. Nous avons foi en la solidarité de ces peuples frères et foi en la solidarité de tous les peuples du monde. »

 

Chaque 1° mai, il présidait le défilé et parlait au peuple. En 1964, sur la Place de la Revolution José Martí, il a dit :

 

« Notre Révolution a beaucoup de choses intéressantes, beaucoup d'expériences intéressantes et utiles à tous les peuples. Mais surtout notre pays a quelque chose de merveilleux, quelque chose qu'aujourd'hui, 1° mai, fête des travailleurs, nous pouvons proclamer fièrement : Notre pays a ce peuple et ce peuple est l'un des plus admirables qu'ait la Révolution ! »

 

Le 1° mai 1972 :

 

« (…) les travailleurs de notre pays, actuellement, tous, pratiquement tous les citoyens de ce pays qui ont l'âge de travailler, peuvent travailler, absolument tous les travailleurs de notre pays ont la sécurité sociale, tous les travailleurs de notre pays sont couverts contre les accidents du travail, sont protégés contre les accidents, ont la protection de la maternité, de la vieillesse. Grâce à l'assistance sociale, il n’existe pratiquement aucune personne qui soit délaissée dans notre pays. »

 

En 2009, alors qu'il ne pouvait pas être là physiquement, dans ses Réflexions, il soulignait l'importance de cette date pour les Cubains et les ouvriers du monde :

 

« Espérons que chaque 1° mai, des milliers d’hommes et de femmes, de tous les coins de la planète,partagent avec nous le Jour International des Travailleurs que nous avons célébré pendant 50 ans . Ce n’est pas en vain que, bien avant le 1° janvier 1959, nous avions proclamé que notre Révolution serait la Révolution des humbles, par les humbles et pour les humbles. Les succès de notre patrie dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la science, de la culture et autres branches, et en particulier la force d’unité du peuple, le démontrent malgré un blocus impitoyable. » (traduction Gaston Lopez)

 

Mais sans doute, le discours le plus important qu'il ait fait est celui qu'il a prononcé lors de la Tribune Ouverte de la Jeunesse et des Travailleurs, le 10 mai 2000 et dans lequel il a défini le concept de Révolution :

 

« La Révolution, c'est le sens du moment historique, c'est changer tout ce qui doit être changé, c'est la totale égalité et la totale liberté, c'est être traité et traiter les autres comme des êtres humains, c'est nous émanciper par nous-mêmes et par nos propres efforts, c'est défier les puissantes forces dominantes à l'intérieur et hors de l'environnement social et national, c'est défendre les valeurs auxquelles on croit au prix de tous les sacrifices, c'est la modestie, le désintéressement, l'altruisme, la solidarité et l'héroïsme, c'est lutter audacieusement, intelligemment et de façon réaliste, c'est ne jamais mentir ni violer les principes éthiques, c'est la conviction profonde qu'il n'existe aucune force au monde capable d'anéantir la force de la vérité et des idées.

 

La Révolution, c'est l'unité, c'est l'indépendance, c'est lutter pour nos rêves de justice pour Cuba et pour le monde, ce qui est la base de notre patriotisme, de notre socialisme et de notre internationalisme. »

 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/cuba/2018/05/01/cinco-ideas-de-fidel-castro-pronunciadas-un-primero-de-mayo/#.WugQ4C_pMRE

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2018/05/cuba-5-idees-que-fidel-castro-a-exprimees-un-1-mai.html

Cuba : 5 idées que Fidel Castro a exprimées un 1° mai